Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de février 2017

Le monde l’auto : bilan et prévisions des constructeurs

  • Interview  : Marc Meurer, directeur d’Audi France
  • Portrait : David Tuchbant, président du groupe Identicar
  • Dossier après-vente : Top départ pour la pièce de réemploi
  • Coup de fil SAV : Pierre-Michel Erard, directeur après-vente France de Renault

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 23 mars 2017

smart ED : quand pratique se conjugue avec électrique

par

Pour la quatrième génération de sa citadine électrique, la smart Electric Drive, le constructeur allemand propose une nouvelle déclinaison Forfour dotée d’une autonomie de 160 kilomètres. Si, sur ce point, la théorie reste plus optimiste que la pratique, ce véhicule a conservé toutes les caractéristiques qui font d’elle le véhicule idéal en ville.

«  Le futur est électrique pour les citadines  ». Annette Winkler en est convaincue. Et les faits sont effectivement bien du côté de la directrice générale de smart, présente lors des essais de la dernière génération de la citadine Electric Drive (ED). C’est en 2007 que l’histoire entre la smart et la propulsion électrique débute  : à cette date, la marque allemande lance à Londres sa première flotte d’essai électrique, après la présentation d’une étude de la smart Electric Drive en 2005.

Trois générations plus tard… l’engouement pour la version de la citadine propulsée à l’électrique ne se dément pas, notamment sur certains marchés. À l’instar de l’Amérique du Nord   : si cette smart ED ne représente pas moins d’un quart des ventes globales de la citadine aux États-Unis, cette proportion atteint même la moitié des commercialisations au Canada. «  Dans les grandes villes de ces deux pays, la part de la smart ED s’établit presque à 100 %  », complète Annette Winkler. C’est face à ces chiffres que la marque a d’ailleurs décidé de commercialiser uniquement la version électrique de sa smart sur ces marchés.

Une Forfour pour la quatrième génération

C’est aussi ce succès qui l’a poussé à décliner cette quatrième génération en trois versions  : aux déclinaisons Fortwo et cabriolet déjà disponibles lors du lancement de la troisième génération, smart ajoute une version quatre portes Forfour. Avec ce millésime 2017 de la smart ED, le constructeur allemand devient ainsi le premier à doter l’ensemble de sa gamme d’un moteur électrique. Esthétiquement, cette version électrique ressemble trait pour trait à sa sœur thermique. Il faudrait jeter un œil averti sous le plancher entre les essieux pour apercevoir ce qui fait la véritable différence entre la smart classique et électrique, à savoir la batterie. D’une capacité de 17,6 kWh, elle alimente le moteur électrique fourni par Renault d’une puissance de 60 kW, soit 80 ch. Le tout pour un couple de 160 Nm et une autonomie de la même valeur pour la version Fortwo, ramenée à 155 kilomètres pour la Forfour. Une autonomie théorique, donnée selon le cycle d’homologation. Car en conditions réelles et malgré un parcours uniquement en zone urbaine, l’autonomie de la petite citadine, en version Fowfour pour notre essai, s’approche davantage des 130 kilomètres d’autonomie. À condition d’avoir enclenché le mode Eco, programme qui prévoit une vitesse de pointe limité, une accélération plus progressive et active la fonction de récupération d’énergie au freinage.

Une recharge sur prise standard

Pour faciliter la recharge, la smart dispose désormais de série d’un chargeur embarqué 7,2 kW/12A qui permet, selon les marchés, de diminuer de moitié le temps de charge. Ce n’est malheureusement pas le cas de la France  : à domicile, le plein de la batterie est réalisé en six heures. À partir du début d’année prochaine, un chargeur rapide de 22  kW sera proposé en option sur le Vieux Continent pour un prix de 700 euros environ et permettra de recharger 80  % de la batterie en 45 minutes sur courant triphasé, standard cependant peu couramment utilisé chez les particuliers. L’application smart control permet également au conducteur de gérer à distance la recharge de sa smart ED tout en offrant des fonctionnalités supplémentaires comme la pré-climatisation. Reste que si l’autonomie est limitée, la smart n’a pas failli à sa réputation de véhicule idéal en ville. Grâce notamment à son rayonde braquage qui permet une agilité très appréciable. Ce dernier s’établit à 6,95 mètres pour la Fortwo et 8,65 mètres pour la Forfour. L’emplacement des batteries sous le plancher a permis d’abaisser le centre de gravité, avec, à la clé, un comportement routier précis et équilibré. Sans oublier que le couple de 160 Nm, disponible très rapidement, qui permet de belles accélérations pour ce poids plume de 1 080 kg pour la Fortwo et 1 200 kg pour la quatre places.

À partir de 22 950 euros

Pour se mettre au volant de cette quatrième génération de la smart électrique, comptez 22 950 euros pour la Fortwo, prix que smart ramène à 13 000 euros en déduisant le bonus écologique et la prime pour la mise à la casse d’un modèle diesel de plus de 10 ans. Pour la version Forfour, le tarif de base s’établit à 23 820 euros, moins les 10 000 euros de potentielles aides. Pour ce prix, la citadine n’est pas avare en équipements et se dote notamment de série de la direction assistée, des feux de jour à LED, du verrouillage centralisé à télécommande radio, de l’anti-démarrage, du régulateur de vitesse avec limiteur et de l’indicateur de température extérieure avec avertisseur de verglas, d’un combiné d’instruments avec visuel monochrome à cristaux liquides et ordinateur de bord, ainsi que des lève-vitres électriques.

L'info en continu

Présidentielle 2017 : le CNPA interpelle les candidats 23 mars 2017 par Christophe CARIGNANO Secteur Volkswagen crée un univers digital personnalisable à bord de ses véhicules 24 mars 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.