Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 4 novembre 2015

Volkswagen : des niveaux d’émissions de CO2 anormaux sur 800 000 véhicules

par

Au cours des enquêtes internes réalisées suite à la découverte d’un logiciel sur certains moteurs diesel permettant de sous-évaluer les niveaux d’émissions de NOx, le groupe a constaté des irrégularités concernant, cette fois-ci, les niveaux de CO2.

Volkswagen n’en finit pas de se débattre : après le scandale des 11 millions de véhicules au moteur 2.0 l équipé d’un logiciel permettant de falsifier le niveau réel de NOx, les accusations de tricherie sur les moteurs diesel 3.0 l Audi et Porsche, une nouvelle affaire concernant les niveaux de CO2 a été dévoilée.

C’est lors des enquêtes internes que le groupe a découvert que les niveaux d’émissions de CO2 auraient été sous-estimés durant le processus d’homologation. 800 000 véhicules, majoritairement équipés de moteurs diesel, seraient concernés par cette défaillance selon les estimations de Volkswagen. D’après un porte-parole du groupe, les moteurs diesel 1.4, 1.6, 2.0 l équipant les modèles VW, Skoda, Audi et Seat sont concernés, ainsi qu’un moteur essence.

2 milliards d’euros de perte

Dans son communiqué, le groupe précise que son conseil d’administration va immédiatement entamer un dialogue avec les responsables des organismes d’homologation afin d’évaluer les conséquences de cette nouvelle révélation. « Dès le début, j’ai œuvré pour la clarification complète des évènements. C’est un processus douloureux, mais c’est également notre seule alternative. Pour nous, la vérité est la seule chose qui compte », souligne Matthias Muller, nouveau patron du groupe.

Cette irrégularité sur les niveaux d’émissions de CO2 de 800 000 véhicules pourrait coûter au groupe, selon ses estimations, environ deux milliards d’euros. Pour l’heure, le titre souffre à la bourse après ces scandales à répétition : à l’ouverture à Francfort ce matin, l’action a chuté de plus de 8 % avec un cours actuel à 117 euros. Depuis mi-septembre et les premières révélations, l’action a perdu près de 30 % de sa valeur, pour passer de 167 à 117 euros. Pour rappel, au plus fort de l’année, en mars, l’action Volkswagen valait alors 239 euros.

L'info en continu

Man s’ouvre aux utilitaires avec VW 3 novembre 2015 par Frédéric MARTY Constructeurs TCS se lance dans les livraisons de pièces en dépannage 4 novembre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.