Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 13 juillet 2016

Vers une nouvelle « équipe de France » de l’automobile ?

par

Les organisations professionnelles de l’automobile s’attachent à défendre les intérêts catégoriels légitimes de leurs adhérents. Leurs actions respectives ne donnent pas toujours l’impression d’un alignement parfait en toutes occasions ... Et leurs communications n’éclairent pas suffisamment les mutations à long terme du secteur, pourtant essentielles à l’avenir des métiers qu’elles représentent. Trois annonces récentes auraient cependant méritées d’être davantage soulignées par les commentateurs habituels de l’activité automobile. Elles suggèrent que des changements de perspectives importants sont peut-être en train de se dessiner.

  • Première annonce : la remise officielle le 11 avril 2016 du Livre Blanc du Conseil National des Professions de l’Automobile par son président Francis Bartholomé, au Ministre de l’Industrie Emmanuel Macron. Ce document apporte un regard incisif sur les enjeux qui se posent et qui impliquent une réflexion renouvelée sur le renforcement d’une dynamique de filière. Il a été réalisé après une consultation large et représentative des professionnels du CNPA qui sont appelés à jouer un rôle clé, au centre des mutations de l’automobile.

Le constat est clair : la conception et la fabrication du « produit automobile » sont traditionnellement ordonnées par la pyramide formée par les constructeurs et leurs fournisseurs / sous-traitants. Cette logique est très structurante au plan national, notamment pour les usines de fabrication et les programmes R&D. La plateforme de la Filière Automobile (PFA), créée au moment de la crise de 2009, participe d’une certaine visibilité de cette filière industrielle.

La filière économique du CNPA relève, quant à elle, d’un mode d’organisation et de fonctionnement différent de celui de la filière industrielle. Elle est très diffuse mais n’en est pas moins centrale – plus des 2/3 des dépenses de motorisation des ménages (soit 110 milliards d’euros) transitent par ses métiers. La distribution et le commerce assurent en effet le trait d’union entre les industriels et les marchés. Les spécialistes du contrôle technique, de la maintenance et de la réparation jouent un rôle essentiel dans la gestion des parcs. Les acteurs de la formation, du stationnement, de la location, etc. apportent des solutions au service de l’automobiliste. Enfin, les réseaux spécialisés dans la collecte/recyclage constituent le pivot d’une économie circulaire de l’automobile.

  • Deuxième annonce : la mise en route d’une dynamique nouvelle pilotée par la FIEV dans le cadre de son salon EquipAuto. Le nouveau président de la FIEV, Jacques Mauge, soulignait le 3 juin dernier « qu’il s’agit de mobiliser l’ensemble de la filière autour d’une vision prospective de la mobilité en confortant EquipAuto comme salon international de référence pour l’innovation automobile ». La FIEV entend ainsi donner une nouvelle impulsion à EquipAuto, vitrine des savoir-faire français et espace de dialogue. Sa relocalisation Porte de Versailles constitue une décision importante. Elle rapprochera les professionnels du grand public, ce qui ne peut que faciliter la vulgarisation des technologies de ruptures.

Rappelons que désormais 2/3 de la valeur ajoutée d’une voiture proviennent des équipementiers. La France a la chance de disposer de plusieurs grands industriels mondiaux à capitaux français. Ce sont eux qui tirent la technologie dans beaucoup de domaines. Leur force de frappe en R&D les amène à jouer un rôle clé dans l’amélioration des performances environnementales et dans l’avènement des véhicules connectés et autonomes. Pour redynamiser son rendez-vous bisannuel, la FIEV annonce aussi qu’elle a créé un « comité d’orientation » réunissant, avec son partenaire la Fédération française de carrosserie (FFC), des représentants de la FEDA, du CNPA, de la FNAA, du GNESA, du SNCTA et du SPP. Cette initiative clairvoyante apparaît plus que symbolique. Elle marque une volonté de fédérer et de rassembler l’écosystème large sur lequel l’industrie automobile doit s’appuyer pour réussir ses mutations. En toute logique, ce comité aidera à renforcer avantageusement la coordination et la coopération de l’ensemble des acteurs représentatifs, concourants à la mutation des mobilités et des services associés. Dans son Livre Blanc, le CNPA exprimait le souhait de créer une « Plateforme de la Mobilité » ; une sorte d’espace de dialogue pour tous ceux qui concourent à une mobilité élargie, écologique, sereine et durable. Avec sa stratégie pour EquipAuto, la FIEV en pose peut-être une première pierre concrète. Reste à savoir si les constructeurs s’associeront à cette démarche ….

  • Les orientations du Salon de l’Auto 2016, présentées fin Juin, semblent aller dans ce sens – et c’est la Troisième annonce. Son nouveau Délégué Général, Jean-Claude Girot, indique « vouloir démontrer que nous sommes une filière ». Et joignant le geste à la parole, il rapproche la FIEV et le CNPA dans le même hall d’exposition. Cela sera-t-il suffisant pour conforter une nouvelle dynamique de filière ? La question mérite d’être posée.

L'info en continu

Nominations à la direction des ventes spéciales de Renault 12 juillet 2016 par Frédéric MARTY Nominations Stéphane Magnin Suzuki : "Le SUV est dans notre ADN" 13 juillet 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.