Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 28 août 2017

Vers un durcissement du malus ?

par

Dans le cadre de son plan climat, le gouvernement annoncera dans les prochains jours de nouvelles modifications pour son dispositif bonus/malus. Si rien n’a pour le moment été confirmé, des rumeurs concernant un durcissement du malus persistent.

Cela ne fait plus de doute, le dispositif bonus/malus sera une nouvelle fois révisé, a priori dès la rentrée. C’est ce qu’a confirmé Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire à l’AFP, sans toutefois préciser les contours de cette nouvelle mouture. Pourtant, Le Parisien, lui, croit savoir ce qui attend les automobilistes français.

Selon le quotidien, le gouvernement souhaiterait réviser une nouvelle fois le seuil minimal à partir duquel s’applique le malus. Déjà abaissé de 131 à 127 g à l’occasion de la loi de finances 2017, ce seuil minimal pourrait passer à 122 g. Parallèlement, l’État voudrait créer un second malus qui pénaliserait les véhicules émettant entre 95 et 122 g. Pour le moment, aucune information n’a été donnée sur la différence entre ces deux malus. Pour Le Parisien, cette nouvelle taxe renchérirait le prix d’achat moyen de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’euros selon les segments.

Des mesures pour mettre fin au thermique

En juillet dernier, Nicolas Hulot avait annoncé sa volonté de supprimer les véhicules thermiques, qu’ils soient essence ou diesel. Et ce, dès 2040. Pour aider à franchir ce cap, le ministre avait alors promis la mise en place d’une prime pour les ménages les plus modestes qui souhaiteraient échanger leur véhicule polluant au profit d’un modèle plus propre.

Aucun montant n’avait alors été fixé pour cette aide financière appelée prime de transition qui concernerait les véhicules dotés d’un moteur essence et immatriculés avant 1997 et les modèles diesel mis à la route avant 2001.

L'info en continu

Louis-Carl Vignon est nommé président de Ford France 28 août 2017 par Alice THUOT Nominations SGS recrute 40 collaborateurs pour l’inspection de véhicules d’occasion 28 août 2017 par Frédéric MARTY Distribution VO

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA