Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 4 octobre 2016

Véhicules connectés : un marché à 140 milliards d’euros d’ici à 2022

par

Selon la cinquième édition de l’étude « Connected C@r », réalisée par Strategy&, l’activité de conseil en stratégie de PwC, les ventes de véhicules connectés dans le monde devraient tripler entre 2017 et 2022. Avec toutes les conséquences que cela implique au niveau de la cybersécurité.

Selon les estimations de cette étude, le taux de croissance annuel des ventes de véhicules connectés au niveau mondial devrait atteindre 24,3 % entre 2017 et 2022. Ce qui représente un triplement du revenu en cinq ans, ce dernier passant de 47 milliards à 140 milliards d’euros, grâce à une démocratisation de cette technologie. En effet, si ce marché concerne à l’heure actuelle essentiellement les véhicules haut de gamme, la connectivité devrait se répandre largement dans les prochaines années. Selon PwC, alors que le segment haut de gamme représente aujourd’hui 64,6 % des ventes de véhicules connectés, soit un volume de 30 milliards d’euros, la vente de solutions connectées se portera dès 2022 en majorité sur des véhicules cœur de gamme, à 50,1 %, soit près de 70 milliards d’euros.

Le véhicule autonome a aussi de beaux jours devant lui selon cette étude PwC : ils devraient représenter presque 13 milliards d’euros en 2017 et 50 milliards en 2022. Pour rappel, le revenu généré par ce type de véhicule avoisinera les 9,5 milliards d’euros.

La cybersécurité en question

Mais le développement de ces véhicules hyper-connectés, donc vulnérables aux cyberattaques, souligne la problématique de la cybersécurité alors qu’une autre étude de PwC, intitulée « The global state of information security survey 2016 », révèle ainsi que le nombre d’incidents de sécurité déclarés par les entreprises du secteur automobile a plus que doublé, avec + 115 % plus précisément, dans le monde entre 2014 et 2015. Des chiffres alarmants, à l’aube de l’avènement des véhicules connectés et autonomes. Piratage du système embarqué des véhicules, vols des données des utilisateurs sont autant de dangers identifiés. Et que les acteurs du monde automobile semblent déjà avoir pris en considération, puisque les entreprises interrogées par PwC ont fortement augmenté leur budget lié à la sécurité de l’information avec une somme totale en hausse de 54 %. Sans compter que 92 % d’entre elles ont mis en place des systèmes de cybersécurité afin de renforcer leur sécurité de l’information en interne.

L'info en continu

Visite du Mondial de l’automobile à travers les yeux d’un étudiant du Garac 4 octobre 2016 par Alice THUOT Secteur Jean-François Taillefer succède à Philippe Beauvallet chez Hyundai 4 octobre 2016 par Frédéric MARTY Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.