Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 24 mai 2016

La voiture connectée reste encore méconnue des concessionnaires

par

Une étude menée par TNS et Le BearingPoint Institute montre que les véhicules autonomes attirent mais restent encore méconnus du grand public. En cause : le manque d’informations des concessionnaires.

En 2020, huit véhicules neufs sur dix vendus dans le monde seront connectés. Devant l’ampleur de ce phénomène, le groupe TNS et Le BearingPoint Institute ont réalisé une étude auprès de 3 724 automobilistes de sept pays européens (Allemagne, Espagne, France, Pays-Bas, Norvège, Royaume-Uni, Suède) possesseurs de smartphone et ayant acheté un véhicule neuf ou d’occasion avec des fonctions connectées durant les 18 derniers mois. L’objectif de cette étude est de décrypter l’engouement des Européens pour les véhicules connectés et les défis qui attendent les constructeurs pour faire face aux attentes des clients. Premier enseignement, près de six conducteurs sur dix (66 % en France) ont été influencés dans leur décision d’achat par les équipements et fonctionnalités. Pour 35 % des Français interrogés (30 % des Européens) ces outils constituent même un critère primordial dans leur choix.

Les concessionnaires doivent perfectionner leurs connaissances

Pour 62 % des conducteurs, les véhicules connectés apportent des avantages dans trois domaines principaux : la sécurité et la navigation (62 %), les indicateurs de conduite (55 %) et les services multimédias (40 %). Parmi les fonctions qui remportent le plus d’adhésion, l’infotainment à 45 %(Wifi embarqué, hotspot, réseaux sociaux, lecture et saisie des sms) dont 51 % en France et la navigation GPS (49 % en Europe et 47 % en France).

Si les conducteurs savent très bien quelles fonctionnalités ils désirent dans leur véhicule (10 % éprouvent des difficultés), il n’en demeure pas moins que quatre conducteurs sur dix (trois sur dix en France) ne savent pas réellement comment fonctionnent ces outils. Selon l’étude, le manque d’informations des concessionnaires est à l’origine de cette méconnaissance. « Des efforts restent à faire pour en expliquer tous les bénéfices », souligne l’étude. Qui démontre que lors d’un passage en concession ou d’une rencontre avec un vendeur, dans 38 % des cas (33 % en France) il n’y a eu aucune démonstration des fonctionnalités connectées. Dans 25 % des cas, dont 20 % en France, les acheteurs ont manqué d’explications et d’informations.

Un manque à gagner pour les constructeurs

« Les équipes marketing et les forces de ventes ont un rôle clé à jouer dès à présent […]. Créateur de valeurs, vecteurs de différenciation, les équipements embarqués et connectés doivent être mis en avant, expliqués pour assurer aux conducteurs des expériences réussies et générer de l’engouement », souligne TNS et BearingPoint Institut. Pour les deux partenaires, la méconnaissance de ces équipements pour les conducteurs a deux conséquences négatives : un manque à gagner pour certains constructeurs et, à plus long terme, un risque de perdre de l’influence sur ces produits au détriment d’autres acteurs.

L'info en continu

Volkswagen sélectionne ses fournisseurs stratégiques 24 mai 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs Un package pour concession digitale par Datafirst et GForce 24 mai 2016 par Alice THUOT Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.