Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 21 juillet 2016

Véhicule autonome : quel déploiement, quels bénéfices et attentes des consommateurs ?

par

The Boston Consulting Group vient de publier une nouvelle étude sur les véhicules sans conducteurs et les robot-taxis concernant leur développement, leurs bénéfices et les attentes qu’ils génèrent.

Ce rapport, intitulé Self-driving vehicle, robot-taxis and the urban mobility revolution, a été élaboré sur la base d’entretiens qualitatifs réalisés avec 25 décideurs en politique urbaine de douze villes. Il vient en complément d’une précédente étude de The Boston Consulting Group et du Forum économique mondial réalisée en novembre 2015, grâce aux réponses de 55 000 consommateurs issus de six pays. Si l’émergence de ce marché est l’occasion d’observer l’arrivée de nouveaux acteurs initialement actifs hors du secteur automobile, les entreprises historiques devraient tout de même avoir leur rôle à jouer : à la question « Qui devrait produire les véhicules sans conducteurs », près de 50 % des personnes interrogées pensent d’abord aux constructeurs. Cette confiance dans les constructeurs automobiles est la plus forte en France, en Allemagne et au Japon mais moins ressentie en Inde, aux États-Unis et en Chine, pays dans lesquels les entreprises technologiques ont une forte visibilité. « Cette enquête est une nouvelle rassurante pour les groupes automobiles traditionnels, souligne Hadi Zablit, directeur associé senior au BCG. Nos conclusions indiquent que les consommateurs attendent que les constructeurs jouent un rôle de premier plan dans le développement des véhicules autonomes, les acteurs de technologie comme Apple ou Google apportant, en sus, leur expertise. »

Le caractère pratique plébiscité

Selon cette nouvelle enquête, près de 58 % des consommateurs dans les villes du monde entier seraient disposés à essayer des véhicules sans conducteur. Cet engouement est d’ailleurs plus important chez les plus jeunes puisque 63 % des personnes de 29 ans et moins sont prêtes à utiliser un véhicule totalement automatisé contre 46 % des consommateurs de 51 ans et plus. Parmi les bénéfices de ces véhicules évoqués, le caractère pratique de l’aide au stationnement et l’augmentation de la productivité pendant les voyages sont plébiscités. Le véhicule autonome sera-t-il également un véhicule plus vertueux ? C’est en tous cas ce que souhaitent les sondés puisque 35 % d’entre eux attendent des modèles hybrides, 29 % des électriques.

Des villes moins polluées

Selon les estimations de The Boston Consulting Group, l’adoption en masse de ces véhicules sans conducteur et des robot-taxis pourrait conduire d’ici à 2030 à une diminution de 60 % du nombre de véhicules dans les rues des villes, tandis que les émissions de gaz d’échappement pourraient reculer de 80 % ou plus et les accidents routiers de 90 %. Des proportions néanmoins à moduler selon le déploiement plus ou moins rapide de ces technologies. À titre d’exemple, si l’automatisation se limite aux modèles de luxe, la réduction du nombre de véhicule se limite à 1 % selon un scénario imaginé par le cabinet. La baisse des accidents atteindrait selon les estimations 20 %. En revanche, si les robot-taxis s’imposaient, une baisse de près de 50 % du nombre de véhicules pourrait être observée, ainsi qu’une chute de 90 % des accidents.

L'info en continu

ChargeMap veut simplifier la recharge des véhicules électriques 21 juillet 2016 par Alice THUOT Secteur Citroën prépare son offensive au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec (...) 21 juillet 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.