Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de février 2017

Le monde l’auto : bilan et prévisions des constructeurs

  • Interview  : Marc Meurer, directeur d’Audi France
  • Portrait : David Tuchbant, président du groupe Identicar
  • Dossier après-vente : Top départ pour la pièce de réemploi
  • Coup de fil SAV : Pierre-Michel Erard, directeur après-vente France de Renault

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 6 décembre 2016

Véhicule autonome : la feuille de route de Renault

par

À l’occasion de la journée d’information annuelle organisée par Sécurité et Réparation Automobiles (SRA), Renault a présenté sa vision de la conduite déléguée.

Déléguer totalement la conduite à un véhicule n’est pas une mince affaire. Il ne suffit pas d’ajouter tous les systèmes d’aide à la conduite disponibles pour obtenir une voiture autonome. « L’accumulation des aides pose problème car il faut inventer une manière intuitive de gérer tout ça. La dernière Mercedes Classe E adopte de nombreux systèmes mais sa conduite est complexe », souligne ainsi Karl Laferte, représentant de la marque au losange. « Seul Tesla a une approche différente. La marque n’est pas issue de l’automobile mais de l’intelligence artificielle, ce qui explique qu’elle avance plus vite que tout le monde », poursuit-il.

Une introduction progressive

Renault a cependant son plan de marche, avec l’introduction d’un système autonome restreint en 2018 sur la future Clio et sur l’Espace restylé, dont la commercialisation interviendra quelques semaines plus tard. Dans un deuxième temps, la marque introduira les changements de voies automatisés. Enfin, en 2020, le constructeur ajoutera la gestion des intersections, ce qui permettra d’atteindre un haut niveau d’autonomie. Cette évolution nécessitera également une modification de l’habitacle des voitures et « l’émergence de nouvelles prestations qui n’ont rien à voir avec l’automobile », remarque le représentant de Renault. Cependant, la firme reste prudente dans son approche. « Nous ne devons pas croire que nous sommes plus forts que les autres et que nos voitures ne seront pas piratées. Nous devons nous préparer à cette éventualité en mettant au point des procédures d’urgence et de mise en sécurité du véhicule », reconnaît Karl Laferte. Une démarche réaliste puisqu’une Jeep et une Tesla ont déjà été « hackées » par des spécialistes en 2015 et 2016.

L'info en continu

La version de série du concept BMW X2 à l’approche 6 décembre 2016 par Alice THUOT Constructeurs Conduite autonome : 3 minutes pour débuter 6 décembre 2016 par Frédéric MARTY Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.