Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 1er septembre 2016

VN : les ventes de diesel et d’essence presque à égalité

par

Selon les derniers chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les ventes des VN se sont réparties quasi équitablement entre motorisations essence et diesel en août.

Le mois d’août a été marqué par un nouveau recul du diesel dans les ventes de véhicules particuliers en France. Cette part est en effet tombée à 51 % en août, contre environ 53 % en juin et juillet. Sur l’ensemble de l’année, la part du diesel s’établit à 52,72 % contre 58,64 % sur la même période en 2015, 64 % en 2014 et 73 % en 2013. Jamais la proportion des ventes de véhicules diesel n’a été aussi faible sur deux ans glissants. Parallèlement, la proportion de véhicules essence a atteint 43,41 % sur les huit mois de l’année avec 578 893 unités vendues. En 2015, sur la même période de l’année, cette part se limitait à 37,54 % avec 471 786 exemplaires écoulés.

Toujours sur les huit premiers mois de l’année, les hybrides, qu’ils soient rechargeables ou non, se sont vendus à 36 378 exemplaires contre 38 221 à la même période en 2015. Ce type de véhicule obtient ainsi une part de marché de 2,73 % en baisse de 0,31 point par rapport à 2015. Du côté des véhicules électriques, la tendance est inversée : 14 322 unités ont été immatriculées depuis le début de l’année, contre 10 048 en 2015. Résultat : ces modèles bénéficient d’une part de marché de 1,07 % en 2016 contre 0,8 % en 2015.

Les ventes de véhicules malusés en constante diminution

Ces modèles vertueux, émettant de zéro à 60 g de CO2, représentent une part toujours plus importante dans les ventes globales. Sur les cinq premiers mois de l’année, ces véhicules ont pesé pour 1,4 % des commercialisations, contre 1 % en 2015 et 0,5 % en 2014. La part des modèles dits « neutres » et rejetant de 61 à 130 g s’accroît également en 2016 pour atteindre 87,4 % des ventes (84,4 % en 2015 et 81,1 % en 2014). Quant aux véhicules pénalisés par un malus, leur poids recule logiquement pour passer à 11,2 % sur les cinq premiers mois de 2016 à 14,6 % pour la même période en 2015 et 17,7 % en 2014. C’est dans ce contexte que la France se place comme le cinquième pays de l’Union européenne le plus vertueux, avec une moyenne sur les sept premiers mois de l’année de 109,99 g émis par les VP, derrière la Norvège (95,14 g), le Portugal (105,89 g), le Danemark (107,34 g) et les Pays-Bas (109,79 g).

L'info en continu

Le marché français des VL a progressé de 3,4 % en août 1er septembre 2016 par Alice THUOT Constructeurs Top 10 des VP vendus en 2016 1er septembre 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.