Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 29 avril 2016

Spécial Volkswagen Group

Une perte de 4,1 milliards d’euros pour Volkswagen en 2015

par

En raison d’une provision de 16,9 milliards d’euros suite à l’affaire du diesel, le groupe Volkswagen enregistre une perte de 4,1 milliards pour l’année 2015.

Le groupe Volkswagen a commercialisé en 2015 un total de 9,9 millions de véhicules soit un recul de 2% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires pour l’année 2015 s’établit à 213,3 milliards d’euros en progression de +5,4%. Le groupe aura eu une bonne activité jusqu’en septembre 2015 à la date de l’affaire du logiciel truqué.

Le résultat opérationnel s’établit à 12,8 millions d’euros contre 12,6 milliards l’an passé (+1%). L’année 2015 serait donc excellente sans l’affaire diesel. Après une première provision de 12,8 milliards, la provision a été portée à un total de 16,9 milliards afin de couvrir l’affaire du diesel au niveau des mesures techniques de rappel et des risques juridiques, ce qui occasionne une perte de -4,1 milliards d’euros. A noter toutefois la situation financière du groupe qui affiche tout de même une liquidité nette de 24,5 milliards d’euros en 2015 contre 17,6 milliards d’euros l’an passé (+39%).

L’Allemagne et les marchés de l’Europe occidentale ont porté le groupe avec +5,1% de livraisons en plus en Europe de l’Ouest. Tandis que les joint-ventures en Chine auraient apporté un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros au groupe. « Nos activités sont saines malgré la crise avec près de dix millions de véhicules immatriculés. Nous avons atteint un volume que nous avions prévu d’atteindre en 2018 à l’origine », a déclaré Frank Witter directeur financier du groupe. .

A noter la performance des services financiers de la marque qui ont apporté plus 2 milliards d’euros au groupe via Volkswagen Financial Services. On note notamment un résultat opérationnel de 1,9 milliard d’euros en augmentation de 12,9% par rapport à l’année précédente. On peut citer encore la performance des marques Audi et Porsche avec des ventes record comme la force de Skoda. A noter que le cash-flow brut de l’activité automobile est en baisse de -62,7% pour 7,51 millions d’euros contre 20,1 millions d’euros l’an passé. Tandis que le cash-flow net se situe à 8,8 En dépit de ce résultat, un dividende de 0,11 euros par action ordinaire et 0,17 euros par action préférentielle. La marque Volkswagen subit un repli en raison de l’affaire Le résultat opérationnel de la marque Volkswagen est de 2,1 milliards d’euros en baisse -15,1%. Tandis qu’Audi atteint un nouveau record avec 5,1 milliards d’euros. Skoda enregistre de son côté un résultat opérationnel de 915 millions d’euros (+11,9%) et Seat enregistre une perte de 10 millions d’euros contre -127 millions d’euros l’an passé.

Un prévisionnel 2016 résolument prudent

Fait nouveau par rapport aux années précédentes, le groupe Volkswagen est résolument prudent pour l’année à venir. A noter que les chiffres du premier trimestre 2016 ne seront présentés que le 31 mai. Le groupe anticipe une augmentation de ses volumes pour toutes ses marques malgré les problèmes récurrents au Brésil et en Russie. Le groupe envisage une croissance mondiale assez modérée avec une demande de VN qui devrait augmenter à un rythme plus modéré qu’en 2015. Le constructeur s’attend à une stabilité de ses livraisons à ses clients avec 10 millions d’unités avec un léger recul du chiffre d’affaires en raison des fluctuations des taux de change. Le résultat opérationnel du groupe devrait donner 5 à 6% de rentabilité au niveau des prévisions. Au niveau des produits, le constructeur prévoit les lancements de 60 nouveaux modèles dont une part grande aux SUV qui sont au cœur du marché mondial aujourd’hui.

L'info en continu

Le salon Eurecar rassemblera les réparateurs du sud ouest à Bordeaux 29 avril 2016 par Frédéric MARTY Après-vente Bureautique : professionnaliser son utilisation 29 avril 2016 par Marion Baile, GNFA Le coin formation

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.