Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 16 septembre 2015

Une Renault Mégane hybride diesel prévue en 2017

par

Après avoir concentré ses efforts sur l’électrique, Renault négocie un nouveau virage dans la mobilité verte avec, cette fois-ci, la technologie hybride diesel.

Leader incontesté en matière de véhicules électriques grâce notamment à sa Zoé et sa Kangoo Z.E, modèles les plus vendus en France sur leur segment respectif, Renault a annoncé le lancement de son premier modèle hybride d’ici à 2017. Et c’est la dernière et quatrième Mégane qui aura la responsabilité de représenter l’hybride chez le constructeur et de conquérir ses clients.

Une tâche qui ne s’annonce pas aisée : Renault a en effet opté pour une combinaison diesel électrique baptisée Hybrid Assist. Un choix qui peut paraître en inadéquation avec l’évolution actuelle du marché. Le concurrent PSA a d’ailleurs fait les frais de cette stratégie adoptée dans le passé : son système Hybrid4, combinant électricité et diesel, proposé notamment sur les Peugeot 508, 3008, RXH et sur la DS5, est loin d’avoir rencontré le succès escompté et sera bientôt abandonné.

Côté positif, cette combinaison permet à Renault d’annoncer une consommation mixte inférieure à 3 l/100 km pour des émissions de CO2 limitées à 76 g grâce à un système de récupération d’énergie lors des phases de déclaration et de freinage.

L’hybride rechargeable prévu en 2018

Mais Renault s’intéresse aussi à la technologie de l’hybride rechargeable et l’a d’ailleurs prouvé l’année dernière à l’occasion du salon de l’automobile de Paris, durant lequel le concept Eolab avait été présenté. Ce dernier était animé pour un moteur trois cylindres essence de 75 ch, associé à un bloc électrique de 67 ch. Le tout, pour une autonomie de 60 kilomètres en mode 100 % électrique, une consommation de 1l/100 km et des émissions de CO2 de 22 g.

Eolab a ainsi jeté les bases de ce que seront les futurs modèles hybrides rechargeables de la marque et plus largement de l’Alliance Renault Nissan. L’hybride rechargeable essence devrait ainsi arriver en 2018 sur tous les modèles conçus sur les plateformes CMF des segments C et D, à savoir le Qashqai, le Kadjar, et l’Espace.

L'info en continu

Daf Conseil lance un nouveau module de prise de rendez-vous en ligne 16 septembre 2015 par Alice THUOT Après-vente VW : 20 nouveaux modèles électriques et hybrides plug-in d’ici à 2020 16 septembre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.