Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 21 septembre 2015

Tricherie sur les contrôles antipollution : VW se retire partiellement des États-Unis

par

Accusé d’avoir délibérément contourné les normes antipollution américaines par des manipulations sur ses véhicules, le groupe Volkswagen a annoncé qu’il cessait de commercialiser certains de ses modèles diesel Volkswagen et Audi aux États-Unis.

2015 aura été l’année de la tourmente pour Volkswagen : déjà agité par une guerre intestine entre chefs, le groupe doit aujourd’hui faire face à un scandale concernant le non-respect des normes antipollution américaines. Après avoir pratiqué des tests sur les véhicules du groupe, l’Agence américaine de protection de l’environnement et le California air resources Board accusent le groupe d’avoir équipé près de 480 000 modèles vendus aux États-Unis d’un logiciel destiné à masquer leur véritable niveau de gaz polluants.

Réaction quasi immédiate de Martin Winterkorn, président du directoire de Volkswagen suite à ces accusations. « Le conseil d’administration de Volkswagen prend ces résultats très au sérieux. Personnellement, je suis profondément désolé d’avoir déçu nos clients et le public. Nous allons coopérer pleinement, très rapidement, et en toute transparence avec les organismes responsables, afin d’établir clairement et avec exactitude tous les faits liés à cette affaire ». Le groupe a par ailleurs ordonné une enquête interne et a rappelé les 480 000 véhicules concernés.

Le groupe dévisse en bourse et se retire partiellement des États-Unis

Mais ces excuses n’auront pas permis d’éteindre l’incendie pour Volkwagen qui risque une amende de 16 milliards d’euros. Dans la foulée, le groupe a annoncé qu’il cessait jusqu’à nouvel ordre de vendre aux États-Unis ses modèles diesel quatre cylindres Audi et Volkswagen. Pour la marque Volkswagen, les modèles concernés par cette restriction pèsent pour 23 % de ses ventes totales outre-Atlantique.

À la bourse de Francfort, le titre du groupe allemand a en conséquence lourdement chuté ce lundi. À 14 h 30, il affichait une baisse de 19,25 % pour s’établir à 130,15 euros contre 161,17 euros à la clôture de la veille.

L'info en continu

Le groupe Vulcain accélère avec Volvo 21 septembre 2015 par Alice THUOT Distribution VN L’activité des loueurs longue durée au beau fixe au deuxième trimestre 21 septembre 2015 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.