Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 9 mars 2016

Tipo quatre portes : la bonne affaire selon Fiat

par

La marque introduit sur le marché français la version quatre portes de sa nouvelle Tipo. Une berline positionnée comme une bonne affaire grâce à un rapport prix/prestations agressif.

En France, les berlines tri-corps sur le segment C ne se vendent pas. Partant de ce constat, Fiat a décidé de positionner ce modèle autrement sur le marché. « Une voiture de ce type a un potentiel de 600 à 700 ventes annuelles sur le segment C », reconnaît Nicolas Lévêque, directeur marketing de Fiat.

Pour obtenir de meilleurs résultats, la filiale française a choisi de positionner cette version sur le terrain du meilleur rapport prix/prestations, au-delà de son segment attitré. Avec un prix d’attaque de 12 490 euros, qui tombe même à 11 990 euros pour le lancement (garantie 3 ans 100 000 kilomètres), la berline Tipo se positionne au-dessus de la Logan mais 4 000 euros au-dessous de la Hyundai i30 et près de 6 000 euros au-dessous du prix d’attaque moyen des stars du segment C comme la Peugeot 308, la Renault Mégane ou la Volkswagen Golf. Fiat mise non seulement sur des tarifs agressifs mais aussi sur une gamme simple.

Trois moteurs et trois finitions

Pour contenir les coûts, Fiat propose trois moteurs sur cette berline dont un essence (1,4 l 95 ch) et deux diesel (1,3 l 95 ch et 1,6 l 120 ch). L’écart entre les deux technologies atteint 2 500 euros. Trois finitions sont également disponibles, avec un écart de 1 300 euros entre chaque niveau. Dès l’entrée de gamme, la voiture dispose d’une climatisation, d’un autoradio avec prise USB et de nombreux systèmes de sécurité.

Pour offrir aux clients la possibilité d’obtenir certains équipements sans passer au niveau supérieur, Fiat propose trois packs au prix unique de 500 euros. « Chacun représente un avantage client de 30 à 45 % et se compose des équipements les plus demandés », poursuit Nicolas Lévêque. Avec des tarifs situés entre 12 490 et 18 890 euros, cette Tipo berline se positionne comme « un achat intelligent », selon le directeur marketing.

« Cette voiture répond à un besoin rationnel. Nous n’avons pas un parc important sur le segment C. Nous allons donc conquérir de nouveaux clients sur ce segment mais nous espérons également déborder sur le B. Nous visons des acheteurs qui dépensent entre 12 000 et 20 000 euros, ce qui représente 32 % des ventes pour un marché de 600 000 voitures. Nous devrions aussi attirer des acheteurs de véhicules d’occasion », explique-t-il.

En contrepartie de ces tarifs bien placés, les remises seront réduites. « Les clients obtiennent entre 3 500 et 5 500 euros de remises sur le segment. Ce ne sera pas le cas sur Tipo », complète Yann Chabert, directeur de la marque Fiat.

Conçue en même temps que les versions compactes et breaks, la berline Tipo sera la seule disponible jusqu’au mois de juin. Son positionnement devra donc convaincre avant l’arrivée de la compacte et du break à la rentrée. Ces deux dernières versions seront cependant proposées à des tarifs légèrement plus élevés et disposeront d’un plus grand nombre d’équipements.

L'info en continu

Tesla, leader du marché de l’électrique selon Juniper Research 9 mars 2016 par Alice THUOT Constructeurs Renault perfectionne sa logistique pièces et accessoires 10 mars 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.