Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 30 août 2017

Thierry Lespiaucq, groupe VW France : « Il n’y a pas d’affaire de falsification des chiffres de ventes »

par

À l’occasion de la présentation en première mondiale du SUV T-Roc, Thierry Lespiaucq, nouveau président du groupe Volkswagen en France, répond aux questions d’Auto Infos.

A. I. : Deux ans après le scandale du dieselgate, comment se porte le groupe Volkswagen en France ?

T. L. : Le groupe se porte aussi bien qu’il peut aller. Nous avons dû faire face à une secousse financière et culturelle mais, aujourd’hui, nous avons atteint un niveau de rentabilité acceptable, les provisions nécessaires ont été faites et nos immatriculations à fin juillet ont légèrement augmenté, ce qui nous a permis de dépasser notre record de ventes. Nous avons surmonté cette crise qui, in fine, nous a donné l’opportunité d’accélérer plus fort sur les projets de long terme, à savoir l’électrification des gammes ou encore l’évolution du réseau de distribution aussi bien en vente qu’en après-vente..

A. I. : Où en est l’affaire des potentiels chiffres de ventes truqués révélée par le quotidien allemand Der Spiegel ?

T. L. : Les choses ont été déformées, interprétées, mais en réalité, il n’existe aucune affaire concernant des chiffres de ventes falsifiés : ces chiffres sont parfaitement clairs et corrects. Il s’agit d’une affaire de reporting interne, qui n’a aucun impact extérieur et ne se répercute pas sur les chiffres annoncés.

A. I. : Comment vous sentez-vous dans vos nouvelles fonctions, que vous avez prises dans un contexte difficile pour le groupe ?

T. L. : J’ai rejoint le groupe Volkswagen en rentrant en France en 2004, j’ai ensuite effectué deux missions à l’étranger. Aujourd’hui, je suis de retour au bercail, dans un groupe dont je connais la culture, les marques et le réseau. Être directeur de filiale, c’est un métier que je fais depuis longtemps, depuis 1998 précisément. J’ai donc vécu la crise en direct puisque je gérais une filiale à ce moment-là. Mais aujourd’hui, le groupe Volkswagen est en bonne forme, prêt à gérer de nouveaux projets.

A. I. : Quelle est l’image du groupe aujourd’hui ?

T. L. : Les Français savent que Volkswagen a été dans la tourmente, mais comme l’ont été finalement beaucoup d’autres constructeurs ensuite. La marque a pris le choc frontalement, avec un certain nombre de valeurs impactées. Il va falloir redresser tout cela, en appuyant sur nos qualités en matière de technologies aussi bien thermiques qu’alternatives avec nos gammes électrique et hybride rechargeable. Nous comptons sur la résilience forte du groupe qui bénéficie d’une très bonne image auprès du public.

Retrouvez l’interview complète de Thierry Lespiaucq dans la prochain numéro d’Auto Infos à paraître fin septembre.

L'info en continu

Un nouveau Dacia Duster à Francfort 30 août 2017 par Frédéric MARTY Constructeurs ACEA : « Il y aura toujours un écart entre les émissions mesurées en laboratoire et en (...) 30 août 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.