Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 15 mai 2018

Tesla se développe sur le territoire chinois

par

Tesla a créé à Shanghai une société spécialisée dans la conception de nouveaux véhicules, alors que le groupe américain pourrait profiter de la levée de certaines restrictions chinoises sur les constructeurs étrangers pour ouvrir une usine sur ce marché crucial.

La filiale hongkongaise du groupe californien a inscrit le 10 mai la société "Tesla (Shanghai) Limited", dont elle est l’unique actionnaire, au registre national des entreprises, qui a été consulté lundi par l’AFP.

Déjà présent en Chine - premier marché automobile mondial - Tesla y importe des véhicules depuis les États-Unis. Le patron de la marque, Elon Musk, avait assuré début mai que le groupe dévoilerait "prochainement" le lieu où serait construite en Chine la seconde usine de batteries géante... tout en précisant que les usines de batteries auront, à l’avenir, vocation "à produire également des voitures".

La création de cette société Tesla à Shanghai intervient alors que la Chine a promis de lever d’ici cinq ans des restrictions empêchant des constructeurs étrangers de contrôler leurs coentreprises en Chine. Pour l’heure, toute multinationale désirant produire des automobiles en Chine doit créer avec un partenaire local une coentreprise dont elle ne peut posséder plus de 50%. Ce plafond sera supprimé d’ici 2022 pour la production de voitures individuelles. Et il sera levé dès cette année pour la production de véhicules électriques ou hybrides, avait annoncé Pékin en avril.

Des constructeurs encore dépourvus d’usines sur place et sans engagements avec un partenaire local, à l’instar de Tesla, pourraient tirer leur épingle du jeu.Même si, selon des observateurs du secteur, étant donné les volumes limités commercialisés par Tesla, il pourrait avoir malgré tout intérêt à s’associer à un groupe chinois pour partager l’usage des coûteuses infrastructures de production.

L'info en continu

La France autorise des tests de véhicules autonomes dès 2019 15 mai 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Constructeurs Aramisauto.com rachète le spécialiste VO belge Cardoen 16 mai 2018 par Christophe CARIGNANO Distribution VO

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.