Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 26 octobre 2015

Une confiance mitigée des Français envers les garagistes

par

IDGarages, avec l’appui de l’Ifop, a donné la parole aux foyers français motorisés à travers un sondage afin de connaître leur opinion et leur attitude vis-à-vis des garagistes.

Réalisée sur un échantillon représentatif de 1 006 automobilistes, cette étude montre que les Français font confiance en leur garagistes mais pas au reste de la profession.

En effet, neuf automobilistes sur dix ont déclaré faire confiance à leur garagiste habituel, un sentiment d’ailleurs accentué chez certaines populations (+ de 65 ans à 96 %, ruraux à 91 %). « Ces scores semblent indiquer que la proximité et la longévité de la relation commerciale constituent le ciment de la confiance des automobilistes à l’égard de leur garagiste », notent IDGarages et l’Ifop.

En revanche, ils sont 52 % à ne pas faire confiance aux garagistes en général. Et c’est en région parisienne que la défiance est la plus forte puisque 60 % des répondants ont affirmé ne pas faire confiance aux garagistes en général. Les femmes se montrent également plus méfiantes, 55 % ont avoué ne pas faire confiance aux garagistes.

Le manque d’organisation pointé du doigt

Une méfiance qui peut s’expliquer par les difficultés rencontrées par les automobilistes lors de leur visite chez un garagiste. Ainsi, sur une liste de sept types de désagrément pouvant être rencontrés chez un garagiste, 77 % des personnes interrogées ont déjà été confrontées à au moins l’une de ces situations.

Les deux désagréments les plus fréquemment rencontrés par les sondés : le paiement de prestations supplémentaires et non nécessaires ainsi que la remise du véhicule en retard par rapport à la date annoncée lors de sa prise en charge, à 48 %. 46 % des personnes interrogées ont déclaré avoir eu des doutes sur le niveau de qualification ou d’équipement d’un garagiste pour intervenir sur le véhicule. Dans le top 3 des désagréments les plus fréquemment rencontrés, le mauvais accueil réservé en atelier. Quatre automobilistes sur dix ont déclaré qu’il leur est déjà arrivé d’être mal accueilli par un garagiste. C’est parmi les jeunes et les habitants de la région parisienne que ce sentiment est le plus fort.

L’honnêteté comme premier critère de choix du garagiste

Au moment de choisir un garagiste, les personnes sondées fondent leur choix sur plusieurs critères. L’honnêteté arrive en premier puisque 94 % des répondants ont jugé important qu’un garagiste ne les pousse pas à la consommation ou ne les incite pas à effectuer des réparations supplémentaires. La pédagogie apparaît également comme une qualité indispensable aux yeux des automobilistes : 93 % affirment qu’une bonne communication de la part du garagiste et sa capacité à vous fournir des explications claires sur les réparations à faire sont essentielles.

89 % des sondés ont considéré que le bouche à oreille et la recommandation par des personnes de leur entourage était un critère important. Enfin, les avis d’autres clients sur Internet constituent un critère important selon 47 % des personnes interrogées.

L'info en continu

Les stations Total se lancent dans le retrait de colis 26 octobre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente PSA Peugeot Citroën va publier les consommations de ses véhicules sur (...) 26 octobre 2015 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.