Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de septembre 2017

Monde de l’auto Crédiscopie 6 mois : les captives des constructeurs progressent encore

  • Interview  : Thierry Lespiaucq, président de Volkswagen Group France
  • Portrait  : Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France
  • Dossier après-vente : Agents, un maillon toujours fort
  • Coup de fil SAV  : Olivier Guillemot, président et co-fondateur de GarageScore SAS

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 20 janvier 2017

Smart joue la carte haut de gamme

par

La marque du groupe Daimler lance les versions Brabus et Tailor made des Smart Fortwo et Forfour. Deux versions destinées à une clientèle premium, friande d’exclusivité et de personnalisation.

En ce début d’année, Smart a plutôt le sourire. La marque a vendu 8 980 voitures en 2016, soit une hausse de 11 % sur un segment en recul de 5 %. Un score réalisé avec une gamme limitée à trois modèles (Fortwo, Fortwo cabriolet et Forfour). «  Depuis quatre ans, l’image de la marque remonte grâce au lancement de la nouvelle génération  », confirme Stéphane Boutier, directeur marketing de Mercedes-Benz et Smart. Une tendance qui devrait se poursuivre avec l’arrivée des versions Brabus et Tailor made, juste avant la commercialisation des modèles Electric Drive.

Beaucoup de nouveautés en perspective pour Smart, même si les ventes reposent largement sur le modèle Fortwo. En effet, la version dotée de quatre places ne représente que 25 % des immatriculations en France. L’image de la marque reste étroitement liée à la mini-voiture facile à garer en ville. Un argument de vente qui reste toujours d’actualité selon la marque. «  Contrairement à une idée reçue, nos clients sont aussi bien des hommes que des femmes. Ce sont plutôt des CSP+ dont l’âge moyen correspond à celui du marché VN  », poursuit-il. Un constat qui perdure depuis le lancement de la première Fortwo puisque le modèle a toujours été positionné à un tarif plutôt élevé.

10 % des ventes en Brabus

Si l’Italie reste le principal marché de Smart en Europe devant l’Allemagne, la France possède l’une des plus fortes proportions de ventes de versions Brabus. En effet, ces déclinaisons sportives représentent 10 % du mix. «  Les clients Smart sont plutôt fidèles à la marque et notamment les propriétaires de Brabus  », confirme-t-il.

Fabriquée sur la même plateforme que la Renault Twingo, la Smart conserve le moteur en position arrière. Cette version Brabus adopte un moteur commun aux deux marques, qui développe 109 chevaux chez Smart et qui hérite de la boîte à double embrayage DCT. L’ensemble donne un beau dynamisme à cette citadine mais une suspension très sèche dégrade le confort sur chaussée irrégulière. Un réglage qui se justifie cependant sur voies rapides et à vitesse plus élevée. Dans l’habitacle, les finitions restent moyennes et les plastiques peu valorisants. La version Brabus est à peine meilleure de ce point de vue. Cependant, la clientèle premium pourra opter pour le programme Tailor made afin d’obtenir une voiture totalement personnalisée.

Personnalisation au programme

Tailor made est un programme de personnalisation disponible sur toute la gamme et pris en charge par Brabus. Ces modèles restent fabriqués dans l’usine française d’Hambach mais sont envoyés à Bottrop, en Allemagne, au siège du préparateur. Dans cette petite unité de production, les voitures sont partiellement démontées et remontées selon les désirs du client. «  Ce programme concerne aussi bien l’extérieur que l’intérieur du véhicule et nécessite six à huit semaines de plus qu’un modèle normal avant d’être livré  », explique le directeur marketing de Mercedes-Benz et Smart.

Près d’une trentaine de couleurs sont disponibles dans ce programme mais tout reste possible. «  Nous ne refusons aucune demande, à partir du moment ou cela ne touche pas à la sécurité du véhicule   », poursuit-il. Pour faciliter le choix de l’acquéreur, une mallette spéciale contenant des échantillons de couleurs et de matériaux est disponible en concession. Un configurateur spécifique est également en cours de finalisation. Si ce programme fonctionne par packs, les tarifs peuvent rapidement devenir stratosphériques pour une citadine. Par rapport à une entrée de gamme située à 19 350  euros pour une Smart Fortwo Brabus, un modèle Tailor made peut approcher les 40 000  euros. À ce niveau, les clients restent relativement rares mais la firme va proposer des séries spéciales Tailor made pour séduire des acheteurs qui n’ont pas forcément d’idées précises de ce qu’ils souhaitent. Au-delà des ventes, l’image de ce programme renforce celle de la marque et de ses modèles.

L'info en continu

Autodistribution en passe de racheter Mondial Pare-Brise 20 janvier 2017 par Alice THUOT Après-vente 13 entreprises créent un lobby en faveur de l’hydrogène 20 janvier 2017 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.