Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de février 2017

Le monde l’auto : bilan et prévisions des constructeurs

  • Interview  : Marc Meurer, directeur d’Audi France
  • Portrait : David Tuchbant, président du groupe Identicar
  • Dossier après-vente : Top départ pour la pièce de réemploi
  • Coup de fil SAV : Pierre-Michel Erard, directeur après-vente France de Renault

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 22 février 2017

Senior et start-up : qu’importe l’âge pourvu qu’il y ait la passion !

par

Ne pensez pas que les jeunes sont les seuls à vivre l’entreprise différemment, les seuls à vouloir faire bouger les lignes. Un retraité qui a derrière lui des années d’expériences est beaucoup plus décomplexé vis-à-vis de l’entreprise ; il sait ce qu’il veut, il sait ce qu’il ne veut pas et l’exprime sans détours avec beaucoup de discernement.

Intégrer une start-up, c’est conduire des projets pas des missions où on se sent enfermé dans une fonction ; intégrer une start-up, c’est puiser de l’énergie, de l’audace et embrasser une histoire mobilisatrice ; intégrer une start-up, c’est avoir un nécessaire esprit d’ouverture, notamment vers ce monde entrepreneurial ; intégrer une start-up, c’est pour un retraité être prêt à passer du grand groupe à une petite structure, ou du statut de salarié à celui d’entrepreneur ; intégrer une start-up, c’est partager son expérience avec toutes les générations réunies à l’intérieur d’une même organisation partageant la même ambition… celle d’avancer.

La start-up, c’est l’enthousiasme et la cohésion autour du changement de l’innovation et donc d’adopter de nouveaux codes de management plus tournés vers l’horizontalité et le collaboratif, par opposition au modèle classique d’ « organisation pyramidale et hiérarchique », parfois défavorable à la performance de l’entreprise, la qualité des relations interpersonnelles, la circulation de l’information, la prise d’initiative personnelle, la créativité et l’innovation.

Alors la génération précédente dont je fais partie, est-elle tellement déconnectée du monde d’une start-up qu’elle ne peut adhérer à cette idée que l’entreprise même très jeune peut encore être un lieu d’épanouissement professionnel à un âge où beaucoup pensent à se reposer ! Je ne le crois pas. Qu’importe l’âge, pourvu qu’il y ait la passion ! Ce n’est pas une affaire de génération mais d’envie. Ai-je envie d’entrer dans une nouvelle ère et de participer au changement ? Suis-je prêt à accepter de me remettre en question, à apprendre de nouveau, à travailler et surtout à travailler différemment, et ce malgré mon âge ? Même tardivement se réaliser professionnellement, c’est aussi s’ouvrir vers d’autres horizons et se découvrir des talents que l’entreprise classique ne vous a pas permis de mettre en valeur.

Ne soyez pas frileux ! Une expérience dans une start-up lorsque l’on est retraité, même si cette idée vous semble farfelue, c’est un enrichissement sur le plan comportemental et sur le plan de la réflexion. Elle vous invite à ne pas être prisonnier de vos certitudes et de vos habitudes. Côtoyer des jeunes c’est une invitation à rester jeune vous-même et oublier votre âge. Alors venez rejoindre le monde des start-up ; dans tous les univers, des start-up vivent, se développent, le monde automobile est un formidable creuset de ces entreprises innovantes qui préparent nos nouveaux modes de déplacement ; venez partager cette aventure, venez parcourir un nouveau chemin de votre vie. Venez travailler à être heureux, c’est le plus beau des métiers.

Didier Pouillart (dp@dpc-consulting.fr) est membre de Team Auto

L'info en continu

Les professionnels réticents à l’usage des pièces de réemploi 22 février 2017 par Alice THUOT Après-vente Groupe PSA : bénéfice net en hausse de 79 % en 2016 23 février 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.