Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 18 mars 2016

Seat renoue avec les bénéfices et dévoile sa stratégie pour 2016

par

Pour la première fois depuis huit ans, Seat a enregistré en 2015 un bénéfice net de six millions d’euros. Une tendance que le constructeur souhaite confirmer dans les prochaines années grâce notamment à une offensive produit sur le segment des SUV, offensive entamée avec l’Ateca.

Entre 2014 et 2015, la marque espagnole du groupe Volkswagen est passée d’une perte de 66 millions d’euros à un bénéfice net de 6 millions d’euros. Son chiffre d’affaires a progressé de 11 % pour atteindre 8,3 milliards d’euros, soit le meilleur résultat de l’histoire de la marque et le double par rapport à 2009. Le bénéfice par véhicule a augmenté de 3,5 %, tandis que le résultat opérationnel a augmenté de 96 % pour s’établir à - 7 millions d’euros contre - 167 millions en 2014. Presque tous les indicateurs sont donc revenus au vert pour Seat qui a connu l’an passé, pour la troisième année consécutive, une hausse de son volume de ventes. En 2015, le cap des 400 000 unités vendues à l’échelle mondiale a ainsi été franchi grâce notamment à la reprise des marchés de l’Europe du Sud à l’instar de l’Italie ou de l’Espagne, mais aussi de la bonne dynamique enregistrée par l’Allemagne, marché le plus important pour la marque sur le Vieux Continent. Hors Europe, Seat a également conforté sa position au Mexique.

586 millions d’euros de dépenses en R&D

Les Leon et Ibiza, ses modèles phares, ont contribué à cette croissance avec des volumes de ventes respectifs de 160 900 unités (+ 4,4 %) et 150 600 exemplaires (+ 2,4 %), même si c’est finalement l’Alhambra qui a connu la plus forte augmentation de ses immatriculations à + 17,2 %. Ces bons résultats ont permis à Seat d’assumer la hausse des dépenses en publicité et en marketing destinées à renforcer la notoriété de la marque et conforter son positionnement. Les dépenses liées à la hausse des frais du personnel et à l’augmentation de la rémunération des employés ont aussi été épongées par les bénéfices générés par ces volumes de ventes en hausse. Sans oublier la progression des investissements et des dépenses dans la R&D pour le lancement de nouveaux modèles et la réorganisation d’une des lignes de production de Martorell. 586 millions d’euros ont ainsi été investis en R&D, soit 28 % de plus qu’en 2014. Sur les cinq dernières années, 2,7 milliards d’euros ont été investis.

Seat mise sur son Ateca en 2016

Pour 2016, la marque anticipe des résultats financiers encore meilleurs comme l’explique Luca de Meo, président du comité exécutif de Seat. « Nous nous attendons à un futur optimiste grâce à l’arrivée de nouveaux produits et à l’intégration de nouvelles technologies, que ce soit au niveau de la mobilité comme au niveau de la connectivité.  » Seat mise ainsi beaucoup sur son premier SUV l’Ateca dont le lancement est prévu cet été. Cet Ateca inaugure une offensive produit de la marque qui prévoit s’intensifier sa présence sur le segment stratégique des SUV. Dès 2017, un petit crossover tout terrain développé et fabrique à Martorell complètera la gamme.

L'info en continu

Six véhicules autonomes Navya en test chez EDF 18 mars 2016 par Alice THUOT Secteur Olivier Mornet est nommé directeur général de Changan PSA Automotive Company 18 mars 2016 par Alice THUOT Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.