Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 23 septembre 2015

Scandale des émissions truquées : l’ONG Transport & Environment l’avait prédit

par

« Six faits sur le diesel que les constructeurs automobiles ne préfèrent pas vous révéler » : c’est le nom d’un rapport de l’ONG Transport & Environment publié en mars dernier qui pointait déjà les failles des cycles d’homologation.

Le titre est accrocheur, le contenu tout autant. L’association Transport & Environment publiait, en mars dernier, une étude récapitulative en six points clés sur les faces cachées du diesel. Le point numéro deux soulignait notamment que 12 des 13 véhicules diesel testés sur route, pourtant estampillés Euro6, ne respectaient en fait pas les niveaux de polluants limites imposés pour être certifiés. On y apprend aussi que le pire des véhicules éprouvé sur route émet 22 fois plus que la limite autorisée pour être certifié Euro6, et ceci, selon des essais réalisés par l’ICCT, l’ONG américaine justement à l’origine du scandale Volkswagen.

Dans le point numéro quatre, Transport & Environment souligne l’obsolescence du cycle d’homologation actuel NEDC et les résultats biaisés qui en découlent. « L’industrie automobile se bat pour retarder et empêcher la mise en place de nouveaux tests sur route, précisément parce qu’elle sait que les modèles Euro6 ne pourront pas respecter les limites imposées », assène l’ONG qui, déjà à l’époque, soulignait l’existence de technologies permettant aux constructeurs de falsifier les vrais niveaux d’émissions de leurs véhicules. « De plus, les constructeurs déploient des techniques de détournement de cycle d’essai pour mener à la baisse les résultats ».

« Aucun constructeur n’a jamais été poursuivi en Europe »

Pire encore : dans son dernier rapport publié le 15 septembre dernier, soit quatre jours avant la révélation du dieselgate, et intitulé « Don’t breathe here, beware the invisible killer », l’ONG réitérait sa mise en garde sur la possibilité d’une fraude sur les niveaux d’émissions. Dans l’encadré « Cycle beating or cycle bypassing », Transport et Environment décrit très précisément le procédé par lequel les constructeurs peuvent masquer les véritables niveaux d’émissions de leurs véhicules. « Le système de contrôle du moteur reconnaît que le véhicule est à l’essai dans une procédure d’homologation et bascule sur un étalonnage de moteur différent, spécifiquement conçu pour répondre aux normes d’émission », décrit l’ONG.

« Avec des commandes et de capteurs électroniques plus sophistiqués dans les véhicules modernes, il est en principe assez facile de détecter les conditions de tests en se référant, par exemple, au fait que le capot de la voiture est ouvert ou que les roues arrière sont fixes », souligne Transport & Environment avant de conclure sur une phrase qui doit aujourd’hui sonner comme très ironique pour Volkswagen : « Aucun constructeur n’a jamais été poursuivi en Europe pour ce genre de falsification de tests d’essai, mais des preuves suggèrent que cette pratique est très répandue. »

L'info en continu

Philippe Renaud est nommé directeur général de Careco 23 septembre 2015 par Alice THUOT Nominations Martin Winterkorn, PDG du groupe Volkswagen, démissionne 23 septembre 2015 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.