Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 18 avril 2018

Renault prévoit de recruter 1 400 CDI d’ici à 2019

Le constructeur automobile a annoncé la signature d’un avenant à un accord social, prévoyant 1 400 recrutements supplémentaires jusqu’en 2019 et un effort de formation.

Renault se porte bien. À tel point que la marque au losange prévoit de recruter entre 3 600 et 5 000 CDI sur la période 2017-2019. Dans un communiqué, le constructeur français a annoncé avoir signé avec les syndicats un avenant à l’accord CAP 2020 portant sur le périmètre industriel de Renault.

Intitulé le « contrat d’activité pour une performance durable », l’accord a été approuvé par la CFDT, la CFE-CGC et la FO. En revanche, la CGT, deuxième syndicat de l’entreprise, qui avait déjà refusé l’accord initial, n’a toujours pas validé cet avenant. Pour expliquer sa décision, l’organisation explique que les futures embauches ne seront pas supérieures aux nombres de départs au sein de Renault. De ce fait, aucune compensation ne sera possible.

Une enveloppe allouée à la formation

En plus des 220 millions déjà prévus, l’accord prévoit un effort supplémentaire de 15 millions d’euros dédiés à la formation des salariés, mais également d’étendre les aménagements de fin de carrière à l’ensemble des catégories de salariés, toujours sur la base du volontariat. Ces aménagements de fin de carrière étaient jusqu’ici réservés essentiellement à des ouvriers en usine ayant travaillé au moins 15 ans en travail posté. Ils seront désormais ouverts à tous les salariés, ou presque, ayant au moins cinq ans d’ancienneté dans le groupe. Ils disposeront d’une dispense d’activité jusqu’à trois ans avant la date prévue de leur retraite. Pendant trois ans, les salariés recevront donc un salaire équivalent à 75 % de la rémunération moyenne calculée sur la base des douze derniers mois.

Tristan Lormeau, DRH France de Renault, estime à environ 1 000 à 1 200 départs supplémentaires prévisibles d’ici à 2019, liés aux aménagements de fin de carrière.

L'info en continu

La Renault Zoe se dote d’un nouveau moteur électrique 18 avril 2018 Constructeurs Le marché automobile européen en baisse de 5,3 % en mars 19 avril 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.