Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 11 mai 2017

Qui sont les constructeurs les plus vertueux en France ?

par

Comme chaque année, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié le palmarès des véhicules particuliers commercialisés en France selon leur niveau d’émissions de CO2.

À partir de ces donnés, l’Ademe est en mesure de révéler quels sont les groupes automobiles les plus vertueux, c’est-à-dire ceux dont le niveau moyen d’émissions de CO2 des modèles particuliers neufs vendus est le plus faible. En 2016, Toyota est sans surprise resté en tête de ce classement. Déjà sacré constructeur le plus respectueux de l’environnement en 2015 avec une moyenne de 101,27 g, Toyota a affiché l’année dernière un niveau de rejet moyen de 100,66 g bien en dessous de la moyenne des autres constructeurs. Cette dernière s’est limitée à 110 g en 2016, soit un gramme de CO2 de moins par rapport à 2015.

La part croissante des modèles hybrides dans les ventes totales du japonais explique cette performance pérenne. En 2016, Toyota a vendu 77 696 véhicules particuliers en France : près de la moitié d’entre eux, 49,6 % précisément, étaient des modèles hybrides. Ainsi, les ventes de ce type de véhicule ont augmenté de près de 29 % en 2016 par rapport à 2015. Toyota fait ainsi figure d’exception dans ce paysage automobile français où les modèles hybrides, qu’ils soient rechargeables ou non, ont représenté en moyenne 2,9 % des ventes de véhicules particuliers totales. Parions qu’on 2017, Toyota saura tenir sa première place : sur les quatre premiers mois de l’année, les ventes d’hybrides ont représenté par moins de 60,17 % de ses ventes globales, soit 31 738 unités.

Les groupes français dans le top trois

La deuxième place de ce palmarès est occupée par le groupe PSA avec une moyenne de 102,49 g en 2016 contre 104,34 g en 2015. Ces bonnes performances sont à mettre au crédit de la sobriété des moteurs diesel alors que les ventes de véhicules électrifiés sont restées confidentielles. Chez la marque au lion, les hybrides, avec 2 503 unités, ont représenté 0,75 % des 335 905 ventes de véhicules particuliers, tandis que les véhicules électriques ont pesé pour 0,36 % des commercialisations globales, à 1 196 exemplaires. Chez Citroën, l’hybride a représenté 0,52 % des 195 025 ventes, tandis que chez DS, les énergies alternatives électrifiées ont pesé environ 2,29 % des 28 030 immatriculations, soit 644 modèles. Le troisième groupe automobile le plus vertueux selon l’Ademe en 2016 est Renault avec un grammage de CO2 moyen de ses véhicules particuliers vendus de 107 g contre 107,83 g en 2015. Le groupe doit cette troisième place à la fois à la sobriété de ses moteurs thermiques mais aussi à ses ventes de véhicules électriques. Sur les 407 955 commercialisations enregistrées en 2016, 11 404 étaient des modèles électriques. Ces derniers ont donc pesé pour 2,8 % des immatriculations totales.

Des efforts à poursuivre pour certains constructeurs

En 2016, certains constructeurs sont pourtant allés à contre-courant de la tendance baissière avec un grammage moyen en augmentation. Il y a ceux dont l’augmentation est restée contenue dont Volkswagen (+ 0,17 g avec une moyenne de 117,80 g en 2016) et Nissan (+ 0,31 g avec une moyenne de 112,91 g en 2016) et ceux qui, entre 2015 et 2016, ont vu le niveau de rejet de CO2 moyen s’envoler. C’est le cas de Mercedes, avec des émissions moyennes de 120,01 g en hausse de 2,38 g par rapport à 2015 ou encore Ford dont le niveau de rejets de CO2 moyen a atteint 118,01 g contre 115,44 g en 2015.

Ces constructeurs auront à faire le plus d’efforts pour se conformer à la réglementation européenne. En 2009, l’Union européenne a en effet instauré des normes contraignantes pour les émissions des voitures neuves à hauteur de 130 g de CO2 à échéance 2015, soit une consommation de 5,2 l/100 km et 95 g de CO2/km, soit une consommation de 3,7 l/100 km en 2020.

L'info en continu

Volkswagen Shop s’oriente vers le web-to-store 11 mai 2017 par Frédéric MARTY Après-vente Lavance se réorganise après le rachat d’Emic 11 mai 2017 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.