Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 26 janvier 2016

Point S joue la proximité avec son nouveau concept Point S City

par

Après avoir dressé le bilan de l’année écoulée, Point S a présenté ses projets pour 2016, dont le lancement de Point S City. Ce nouveau concept est destiné aux hyper centres-ville ainsi qu’aux villes de petite et moyenne envergure.

Tous les indicateurs sont au vert en 2015 pour Point S : dans un marché du pneu tourisme en croissance de 2 %, l’enseigne a connu une hausse de 5 %. Tendance identique sur le marché des poids lourds où Points S a enregistré une augmentation de 5,5 % sur un marché en progression de 4 %. Enfin, sur un marché agricole stagnant, la hausse s’est établie à 1 % pour l’enseigne.

Côté entretien, activité pesant désormais pour 30 % du chiffre d’affaires global, Point S a bénéficié d’une croissance de 20 % grâce à un bond de 38 % des ventes de ses propres produits. C’est dans ce contexte favorable que l’enseigne souhaite développer son réseau aussi bien à l’international que dans l’Hexagone. L’enseigne, actuellement implantée dans 30 pays, compte 3 400 points de vente, dont 470 en France.

500 points de vente en France en 2016

L’ambition de Point S est ainsi d’ajouter 200 points de vente en Europe dans les trois ans à venir, de consolider dès 2016 sa présence en Amérique du Sud et, surtout, de conquérir l’Asie, un marché à fort potentiel. Rien qu’en France, le réseau devrait compter 500 centres d’ici à la fin de l’année. « Pour atteindre ce but, nous avons développé un nouveau concept baptisé Point S City, destiné aux petites et moyennes communes de 4 000 à 10 000 habitants, mais aussi aux hyper centres-ville », explique Christophe Rollet, directeur général de l’enseigne. L’objectif est triple : renforcer la proximité de Point S vers tous les clients, mais aussi, à travers plus de centres, rentabiliser les investissements de l’enseigne, notamment ceux consacrés à la communication. Et, enfin, offrir davantage de points de services aux clients professionnels qui pèsent pour 30 % du chiffre d’affaires.

30 à 50 Point S City en 2016

« Ce concept, plus léger en termes d’investissements que le concept Point S tel qu’il est aujourd’hui, peut être considéré comme un complément d’activité. Au même titre que tous les autres adhérents, ces franchisés Point S City seront aussi actionnaires  », explique Joël Arandel, directeur du marketing. Ils seront accompagnés, avec business plan étudié et un modèle économique déjà établi et fourniront des services d’entretien essentiels avec un investissement en matériel et formation des collaborateurs estimé à environ 30 000 euros. Les droits d’entrée et la participation aux frais engagés pour la publicité ont également été minorés de moitié par rapport à un centre Point S classique, tandis que les droits d’enseigne ont été plafonnés à un quart. Ces petites structures comprenant un ou deux collaborateurs dégageraient un chiffre d’affaires moyen allant jusqu’à 150 000 euros contre 850 000 pour un centre Points S classique. Avec, à la clé, un retour sur investissement en un ou deux ans.

L’enseigne ambitionne d’ouvrir entre 20 à 30 Point S City dès cette année pour atteindre une centaine de points d’ici 3 à 5 ans avec, comme cible les MRA, les enseignes concurrentes mais aussi les concessionnaires désireux de se tourner vers le multimarquismes, les stations-service.

L'info en continu

Volvo veut surfer sur ses bons résultats 2015 26 janvier 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Loi Hamon et résiliation du contrat d’assurance : quels impacts pour les assurés (...) 26 janvier 2016 par Alice THUOT Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.