Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 9 décembre 2015

Plus fort que la voiture connectée et la voiture sans chauffeur : la voiture qui vole !

par

C’est un leitmotiv depuis déjà près de 80 ans, la voiture volante arrive. Henry Ford est le premier à envisager une production de voitures volantes en 1928 mais tout est arrêté après la mort d’un pilote malchanceux.

L’« Aerocar » de Multon Taylor du milieu des années 50 se compose d’une voiture et d’une remorque transportant les ailes, l’empennage et l’hélice (pas pratique, où laisse-t-on la remorque ?). Au début des années 1970, Robert Lebouder un ingénieur français réussit à faire voler l’« Autoplane » sur une base une Vespa 400. Mais ce n’est pas vraiment une voiture qui vole car elle doit s’encastrer dans un fuselage qui reste à l’aéroport.

De nombreux prototypes ont été présentés années après années sur une base avec des ailes repliées mais cela ressemble plus à un petit avion apte à circuler sur route qu’à une voiture volante. Il y a quelques années, la société américaine Terrafugia avait la grande ambition de produire une voiture volante de série en 2020-2023 mais elle s’oriente désormais vers une voiture hélicoptère, qui résout en partie les problèmes liés au décollage et à l’atterrissage. L’ « AeroMobil », présenté en 2014 est un concept d’avion plus que de voiture proposé par une société slovaque, équipé d’ailes rétractables et d’un intérieur type voiture de sport ; cette voiture volante n’aurait besoin que de 250 mètres pour décoller et de 50 mètres pour atterrir. Mais aucune date n’est envisagée pour sa mise en production.

Bref, il semble qu’on ne soit pas près de voir des voitures volantes. Sauf qu’un constructeur majeur et non des moindres puisqu’il s’agit de Toyota nous annonce, très sérieusement, travailler sur un projet de voiture volante et un brevet vient même d’être déposé sous la dénomination de « Hélices escamotables pour voiture volante ». Sur le pavillon du véhicule un mat télescopique avec 4 hélices réparties sur la longueur du véhicule. À l’arrière de la carrosserie, on retrouve quelque chose qui ressemble à un aileron de requin, probablement un gouvernail pour diriger la machine en vol, mais on n’en sait pas plus.

Il est vrai qu’il y a des synergies entre aéronautique et automobile et rappelons au passage que dans les années 20, Peugeot se lança dans la mise au point d’un extraordinaire hélicoptère et plus près de nous l’hélicoptère Citroën RE-2 dont le projet a été arrêté en 1977 lorsque Peugeot pris de contrôle de la marque. N’oublions pas l’avion d’affaires Honda HA-420 actuellement en production dans l’usine Honda Aircraft Company aux Etats-Unis.

Verrons-nous donc un jour une vraie voiture volante comme la DS19 de Fantomas ou la DeLorean de Marty Mc Fly, pas sûr sauf au cinéma ? « Hey Doc reculez, la route est bien trop courte pour atteindre 88 miles à l’heure ».

Bernard COSTE (bc@bernard-coste.com) est membre de TEAM AUTO

L'info en continu

« Le rallye Dakar est une formidable aventure humaine » 9 décembre 2015 par Ludovic BELLANGER Constructeurs Nissan réfléchit à la seconde vie des batteries 9 décembre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.