Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de septembre 2017

Monde de l’auto Crédiscopie 6 mois : les captives des constructeurs progressent encore

  • Interview  : Thierry Lespiaucq, président de Volkswagen Group France
  • Portrait  : Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France
  • Dossier après-vente : Agents, un maillon toujours fort
  • Coup de fil SAV  : Olivier Guillemot, président et co-fondateur de GarageScore SAS

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 19 juillet 2017

PSA vend ses véhicules neufs en ligne

par

Pour répondre aux attentes des clients et prospects au parcours d’achat toujours plus digitalisé, PSA transforme Peugeot Webstore et Citroën Carstore en site d’e-commerce permettant aux internautes d’acheter intégralement leur véhicule en ligne, dans certaines conditions.

Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot l’avait annoncé en avril dernier à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau concept de showroom digitalisé PSA Retail à Paris : le groupe PSA proposerait bientôt en France son site de vente en ligne pour ses trois marques. « C’est le sens de l’histoire et nous devons nous y préparer, avait-il alors déclaré. Il s’agit d’une évolution globale qui ne reviendra pas en arrière ». Parole tenue puisque PSA vient d’annoncer le lancement de la vente de véhicules neufs sur ses deux sites Peugeot Webstore et Citroën Carstore. Ces deux plateformes, qui existaient déjà avant, proposent désormais aux internautes de choisir parmi les véhicules en stock, de simuler leur financement et la reprise de leur ancien véhicule. À l’heure actuelle, plus de 15 000 modèles sont proposés sur Peugeot Webstore et près de 19 000 sur le site Citroën Carstore.

L’achat complet en ligne est possible en cas de paiement au comptant : le véhicule, préalablement réservé au moyen d’un acompte de 500 euros est à venir récupérer en concession. Le solde du prix du véhicule est payable à sa date de livraison effective par virement bancaire au profit du concessionnaire vendeur, virement à effectuer deux jours avant la livraison dans le point de vente.

Le financement et la reprise prochainement intégrés

En revanche, en cas de reprise ou de besoin de financement, l’acquisition du véhicule neuf se fera toujours en point de vente. « Même si les clients et prospects ont tendance à digitaliser leur processus d’achat, le réseau est toujours bien présent. Il existe une tendance d’e-commerce que nous accompagnons et anticipons, mais on ne parle pas pour autant de la mort du réseau. Il s’agit simplement d’un nouveau canal de business sur lequel on s’installe », commente Karine Douet, responsable de communication chez PSA.

Si les deux sites d’e-commerce proposent donc une forme assez aboutie de l’achat en ligne de véhicules neufs, PSA précise tout de même que davantage de services devraient voir le jour d’ici à la fin de l’année, la reprise et le financement en ligne précisément. Le lancement de ces deux sites en France a été motivé par l’expérience menée au Brésil et au Royaume-Uni, dotés de leur site e-commerce respectivement depuis novembre 2016 et janvier 2017. Au Royaume-Uni, les ventes de Peugeot en phygital ont progressé de 75 % sur le premier semestre 2017 avec un taux de conquête de 40 %, tandis qu’au Brésil, plus de 200 commandes ont été réalisées en ligne.

PSA et PSA Retail multiplient les initiatives

PSA et son groupe de distribution PSA Retail multiplient les initiatives en matière de ventes en ligne. Pour rappel, le groupe de distribution annonçait il y a quelques jours le lancement de Cardayz.fr site d’achat de véhicules d’occasion, révisés et garantis. 10 000 modèles, pour l’instant uniquement issus des trois marques du groupe, sont proposés sur cette plateforme qui verra de nouvelles fonctionnalités s’ajouter au fil de l’eau. L’internaute aura, par exemple, la possibilité de demander une vidéo personnalisée du véhicule selon les questions qu’il se pose mais aussi de se faire livrer le véhicule dans l’un des 120 sites PSA Retail en France. À la façon de Peugeot Webstore et Citroën Carstore, Cardayz.fr ira plus loin dans l’achat en ligne : dès la fin de l’année, l’internaute pourra réserver via un acompte son VO, tandis que l’achat complet en ligne est prévu pour 2018.

« Le groupe répond à l’attente du client qui mûrit son achat aujourd’hui sur Internet, anticipe aussi l’étape suivante de l’achat complet en ligne. C’est donc une opportunité pour gagner de nouveaux clients et nous développer », a commenté Stephen Norman, directeur ventes et marketing de PSA. Le groupe ne s’est pas fixé d’objectif de vente de véhicules neufs en ligne, comme l’explique Karine Douet : « Nous sommes en phase de test des process, notre seul objectif pour le moment est de rester en contact avec le client, ce qui passe aujourd’hui largement par Internet. »

L'info en continu

L’assurance connectée : accidentologie diminuée ? 18 juillet 2017 par Alice THUOT Secteur La Distinxion Académie revient pour sa 8e édition 19 juillet 2017 Distribution VO

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.