Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 17 octobre 2016

PSA s’offre Aramis Auto

par

Dans le cadre de son plan Push to Pass, PSA s’attaque aujourd’hui à dynamiser ses ventes de véhicules d’occasion. Avec un objectif : multiplier par quatre le profit généré par cette activité à l’horizon 2021. Pour ce faire, le groupe compte développer le canal des ventes sur Internet via le rachat d’Aramis Auto.

Multicanal, internationale et multimarque : voici la conception que PSA se fait de son activité de vente de véhicules d’occasion. « Sur ce marché qui a représenté 5,65 millions de transactions en 2015, il existe un potentiel de croissance très fort et notamment sur le canal C to C duquel nous sommes absents, explique Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier du groupe. Afin de développer sa présence sur le marché des VO, le groupe a créé, le 1er septembre dernier, une business unit consacrée aux VO, active à l’échelle mondiale. Il franchit aujourd’hui une nouvelle étape en s’offrant un poids lourd de la vente de VO en ligne, à savoir Aramis Auto. L’opération, qui doit encore être validée par l’Autorité de la concurrence, repose sur le rachat de 30 % du capital détenus auparavant par des fonds d’investissement et en sur une augmentation de capital. Créée en 2001, la plateforme digitale VO B to C multicanal aussi bien au niveau du sourcing que de la revente, pèsera 360 millions de chiffre d’affaires en 2016. Elle représente un million de visiteurs uniques par mois, emploie 450 personnes et possède 26 points de vente et une usine de reconditionnement située à Donzère, dans la Drôme, avec 10 000 véhicules reconditionnés par an. En 2016, ce sont 32 000 véhicules qui seront écoulés dont environ 2 000 VN vendus en mandat.

Le réseau toujours aussi stratégique

Via ce rachat, PSA renforce sa stratégie multicanal en renforçant son activité sur les marchés B to B et B to C mais surtout en intervenant sur un canal sur lequel il était jusqu’ici absent : celui du C 2 C. Mais le groupe ne néglige pas pour autant son réseau physique, comme l’explique Jean-Baptiste le Chatillon. « Le réseau est un canal qui restera majeur dans l’avenir. Pour passer de 400 000 à 800 000 VO vendus, il faut croître sur tous les canaux, y compris celui du réseau physique. » Ce dernier aura la possibilité, via Aramis Auto, d’écouler des véhicules de différentes marques et davantage kilométrés, comme ceux issus des fins de contrat de leasing. Avec, in fine, des ventes de VN facilitées. « Sans oublier que nos concessionnaires pourront proposer des réparations sur les VO d’autres marques grâce à la gamme de pièces Euro Repar Car Service », ajoute Jean-Baptiste de Chatillon. Grâce à cette activité de vente en ligne multicanal et aux possibilités offertes au réseau physique, PSA compte bien doubler son volume de ventes de VO. Le groupe écoule à l’heure actuelle près de 400 000 VO, dont 95 % en Europe et souhaite atteindre les 800 000 unités d’ici à 2021 avec 75 % des ventes réalisées hors Europe et principalement en Chine, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine également. Le profit généré par cette activité devrait quadrupler à l’horizon 2021.

L'info en continu

Carizy séduit la Macif et la Matmut 17 octobre 2016 par Frédéric MARTY Distribution VO Vulco crée deux pôles d’activités 17 octobre 2016 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.