Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 13 novembre 2017

PSA investit 100 millions d’euros dans une usine algérienne

par

En 2015 déjà, PSA avait annoncé la construction d’une usine en Algérie, initialement prévue en 2017. Si le projet a pris un peu de retard, il verra bel et bien le jour dans deux ans, à Oran.

Progressivement, PSA pose ses jalons sur le continent africain. Après être parti à la conquête du Maroc avec la construction d’une usine à l’horizon 2019, le groupe français installera un site en Algérie, pleinement opérationnel à la même date. Basée à Oran, cette usine est le fruit de la création d’une co-entreprise du groupe avec trois partenaires algériens que sont Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production et Machines-Outils (PMO). Selon le quotidien algérien Liberté Algérie, l’accord prévoit également la création d’une académie de PSA en Algérie, permettant de former la main-d’œuvre algérienne et de développer les compétences dans le domaine de l’assemblage et de la construction des véhicules.

700 000 véhicules vendus d’ici à 2021

Selon l’accord signé, PSA détiendra 49 % du capital, soit une enveloppe de 100 millions d’euros. Dans cette usine seront produits des modèles uniquement destinés au marché local, dont la Citroën C-Élysée, la Peugeot 301 ainsi que la 308. Le premier véhicule sortira du site dans le courant de l’année prochaine, tandis que la capacité totale de 75 000 unités sera atteinte dès 2019. PSA espère vendre sur le marché algérien environ 700 000 véhicules en 2021, soit un peu moins du double du volume de 2016. L’année dernière, le groupe français y a écoulé 383 504 véhicules.

Mais pour PSA, cette implantation en Algérie est aussi l’occasion de confirmer de plus grandes ambitions en Afrique, comme l’explique Jean-Christophe Quemard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique. «  L’Algérie est un marché historique pour le groupe PSA et nous sommes particulièrement fiers de nous y implanter industriellement. Elle est au cœur de la région Moyen-Orient et Afrique qui est un levier majeur de l’internationalisation rentable du plan Push to Pass. »

L'info en continu

Renault consolide son réseau d’agents 10 novembre 2017 par Alice THUOT Après-vente Les Français encore peu renseignés sur l’électrique 13 novembre 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.