Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 30 mai 2018

PSA garantit l’emploi chez Opel jusqu’en 2023

La direction d’Opel, filiale du français PSA, et les représentants des salariés en Allemagne sont tombés d’accord sur un plan de restructuration qui garantit la quasi totalité des emplois du constructeur en Allemagne jusqu’en 2023, a annoncé Opel mardi.

Sur les 19 000 salariés du groupe en Allemagne, quelque 3 700 doivent quitter l’entreprise sur la base de départs volontaires. Selon Opel, 3 500 employés ont déjà signé un accord en ce sens. Les licenciements économiques pour les postes restant à supprimer sont exclus jusqu’en juillet 2023, a-t-il précisé dans un communiqué.

La direction de la marque à l’éclair, rachetée par PSA il y a moins d’un an, et le comité d’entreprise dirigé par le syndicat de la métallurgie IG Metall ont finalement trouvé un accord alors que les menaces sur les emplois se faisaient sentir depuis plusieurs semaines. A l’issue d’âpres négociations, la direction s’est engagée à réaliser des investissements et développer des projets dans les trois sites de production d’Opel en Allemagne.

Une rentabilité exigée à l’horizon 2020

"Nous respectons exactement ce que nous avons promis, a jugé le patron d’Opel, Michael Lohscheller. La compétitivité accrue nous permet d’investir et est la meilleure assurance pour l’avenir, notamment pour nos salariés". "Nous regardons devant nous et nous y parvenons sans fermetures d’usine et sans licenciements secs, comme promis", a-t-il ajouté.

De son côté, le dirigeant du comité d’entreprise Wolfgang Schäfer-Klug a souligné avoir pu obtenir ce "que nous exigeons depuis longtemps : une assurance (sur les emplois) pour les salariés (...) pour les cinq prochaines années" ainsi que des "promesses d’investissement pour tous les sites allemands".

Opel essuie des pertes depuis des années et PSA, qui a racheté le groupe à l’été 2017 pour 1,3 milliard d’euros à General Motors, avait exigé un plan de redressement afin que le constructeur soit rentable d’ici à 2020.

L'info en continu

Ford fabriquera un nouveau modèle en Roumanie 30 mai 2018 Constructeurs Véhicules électriques : plus d’1 million d’unités vendues dans le monde en (...) 31 mai 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.