Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 29 avril 2016

Optimiser l’intégration d’un manager des son arrivée avec l’équipe

par

Les démissions, les départs effectifs de collaborateurs des entreprises ou plus simplement les raisons avouées qui suscitent la curiosité envers de nouvelles offres d’emploi chez certains d’entre eux, sont souvent liés à l’arrivée d’un nouveau manager. Si chaque personnalité a son style de management et ses affinités, chaque manager peut optimiser l’intégration de sa nouvelle équipe pour limiter les désertions non souhaitées de certains éléments.

Pour un manager, prendre la tête d’une équipe suite à un rachat, une réorganisation ou une démission, oblige souvent à gérer dans l’urgence une période d’instabilité vécue parfois comme une situation de crise par les membres de l’équipe. Au changement, la vie de toute l’équipe est immanquablement perturbée. Même si la majorité des collaborateurs peut être motivée par l’idée de la nouveauté, chacun se montre aussi inquiet des évolutions à prévoir. Le manager, de son coté, n’a pas provoqué la situation mais doit la gérer au mieux. Pour mettre rapidement en place une nouvelle dynamique, il doit aussi découvrir au plus tôt les forces et les faiblesses de l’équipe, son histoire, ses fonctionnements, usages et habitudes. Il peut, lui aussi, avoir légitimement une perception contradictoire de la situation. L’expérience montre cependant des constantes dans les bonnes pratiques de prise de poste et l’application de ces constantes aide la transition selon les concernés.

Savoir faire preuve d’empathie.

Ecouter, observer, comprendre : c’est bien le minimum à attendre d’un nouveau manager dans un nouvel environnement professionnel. Il est nécessaire d’aller au contact des autres et de s’imprégner de l’entreprise dans laquelle on arrive, son histoire, ses pratiques, ses valeurs, et de se mettre à l’écoute des hommes et des femmes qui y travaillent. Même si on ne part jamais de rien, on ne peut pas ignorer ce qui a été réalisé avant, avec ou sans succès.

Adapter les solutions à la situation présente.

L’arrivant n’est pas un sauveur. Ce qui a été fait avant l’a été dans le cadre d’une stratégie et d’objectifs particuliers. Parce que la situation change, la stratégie évolue. Débarquer avec des solutions anciennes, ne correspondra pas nécessairement aux nouveaux besoins.

Donner des gages de confiance.

Personne n’est supposé faire confiance à un nouvel arrivant sur la seule base de ses intentions ou de son allure. Parfois, un parcours ou une réputation ne parlent pas en votre faveur, voire jouent contre vous. Il vous appartient de donner des gages de confiance, le plus rapidement possible. Savoir partager votre vision, montrer votre capacité à décider, rassurer sur votre volonté de déléguer, permet de donner un cadre de travail et de fédérer l’équipe autour d’un projet et participera à installer votre leadership.

Eviter la critique du prédécesseur.

Si des fautes ont été commises, elles sont normalement connues, il n’est pas utile, ni de les commenter, ni d’en raviver le souvenir. Lors d’un renouvellement d’une équipe de direction, tourner la page et se mettre au travail, sans chercher à entacher l’action du prédécesseur est généralement mieux vécu de la part des équipes.

Archiver ses souvenirs.

Si votre passé a participé à votre construction, à votre expertise, à vos expériences, il ne peut constituer une référence permanente. Celui qui cite à longueur de journée son ancienne entreprise comme modèle devient insupportable pour ses nouveaux collaborateurs et freine sa propre intégration.

Intégrer une nouvelle équipe à manager est un défi qui se prépare et se travaille. C’est un acte de management fort, fondateur pour l’ensemble des personnes concernées, c’est une référence collective qu’il est préférable de réaliser avec succès. Chacun peut y parvenir en étant à la fois empathique, transparent, professionnel, humain, volontaire et ambitieux. Il ne s’agit là que de bon sens, pourtant essentiel pour réussir son intégration.

L'info en continu

La FNAA lance Top Ciblage avec AAA-Data 28 avril 2016 par Frédéric MARTY Après-vente Emissions polluantes : la Commission Royal publie enfin quelque chose 29 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.