Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 16 novembre 2015

Nouvelle Audi A4 : taillée pour la route

par

La nouvelle A4 reste une pierre angulaire de l’offre de la firme aux anneaux… Gros plan sur la neuvième génération de ce véhicule emblématique.

Commercialisée de 1972 à 1995 sous la dénomination A80, l’Audi A4 s’est vendue à près de 12 millions d’exemplaires à travers la planète. Plus de 200 000 unités ont été écoulées en France depuis l’an 2000. En 2014, 6 513 acheteurs ont fait l’acquisition de ce véhicule emblématique qui représente plus de 11 % des immatriculations tricolores du constructeur allemand. Face à la BMW Série 3 et la Classe C de Mercedes, la firme aux anneaux estime que la neuvième génération de l’Audi A4 pourrait être vendue à plus de 10 000 exemplaires sur le segment C des familiales premium dès sa première année pleine sur le marché hexagonal. Ce score représenterait près de 20 % du potentiel des livraisons de la filiale française.

Conçue sur la plateforme technique MLB Evo permettant l’implantation de moteurs longitudinaux, l’Audi A4 revendique un gain de 120 kg par rapport à sa devancière, une longueur de 4,73 mètres et un empattement de 2,82 mètres . Proposée en berline et break Avant, son design lui permet d’afficher les meilleurs indices de pénétration dans l’air de sa catégorie (0,23 pour la version berline, et 0,26 pour la version Avant).

Moteurs

Sous son capot, on trouve sept motorisations, dont trois moteurs à essence TFSI et quatre blocs diesel TDI. Leur puissance a augmenté de manière significative pour s’étendre de 150 à 272 chevaux. Avec, à la clé, une consommation minorée jusqu’à 21 %. Dans le détail, l’A4 2.0 TDI ultra consomme 3,7 litres/100 km et ne rejette que 95 grammes de CO2/km en version berline ; contre des ratios de 3,8 litres/100 km et de 99 grammes de CO2/km en version Avant. Les moteurs à essence bénéficient d’une innovation révolutionnaire. En effet, les 2.0 TFSI ultra de 190 ch utilisent une nouvelle méthode de combustion qui se traduit par une consommation de 4,8 l/100 km, ainsi que des émissions de CO2 de 109 g/km.

Sur route

L’Audi A4 se distingue par une tenue de route irréprochable grâce à un essieu cinq bras redéveloppé via une direction assistée électromécanique exceptionnellement légère. De même, la dynamique de la voiture peut varier selon la vitesse et l’angle de braquage ; les suspensions avec absorbeurs de chocs sont réglables. Dans ce cas, le conducteur a le choix entre deux configurations de pilotage  : sport ou confort. Le tout, sans oublier le silence à l’intérieur de l’habitacle. Toujours en matière de confort, il faut encore souligner la capacité du coffre portée jusqu’à 505 litres en version Avant.

Aides à la conduite

Outre les équipements de sécurité habituels, comme un mode de conduite de type « tête haute » et un dispositif de commandes au volant, la nouvelle A4 est bardée de capteurs ultrasoniques et de caméras de déplacement avant et arrière. Elle bénéficie, en option, d’un pack de systèmes d’aide à la conduite sur route qui comprend, outre un module Stop and Go et un régulateur de conduite adaptative, un lecteur de panneaux routiers ainsi qu’un système d’évitement de collision. Enfin, les conducteurs peuvent faire l’acquisition un pack d’assistance de circulation en ville, avec aide au parking ou au changement de direction à la clé…

Marketing

Le constructeur estime que la nouvelle Audi A4 devrait être vendue à 24 % auprès des particuliers, à 65 % auprès des entreprises. Les loueurs devraient représenter près de 11 %. Les définitions supérieures d’équipements devraient être privilégiées dans 40 % des cas (66 % en configuration break Avant et 34 % en version berline). 95 % des acquéreurs devraient opter pour un moteur diesel et 30 % en version Quatro. 50 % d’entre eux devraient opter pour une boîte automatique S tronic (7 rapports) ou tiptronic (8 rapports). Pour le prix, comptez 38 850 euros TTC pour une berline d’entrée de gamme 1,4 litre TFSI de 150 ch et 60 800 euros TTC pour sa version diesel la plus puissante et la mieux équipée. De quoi tracer la route !

L'info en continu

Le Groupe Volkswagen a livré 8,26 millions de véhicules dans le monde sur les dix (...) 16 novembre 2015 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Marc Hedrich, Kia Motors France : « Notre ambition est de doubler les ventes sur les (...) 16 novembre 2015 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.