Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 29 janvier 2018

Notre capitale bientôt sans voitures ?

par

Basé sur la vignette Crit’Air, le calendrier dévoilé la semaine dernière par Anne Hidaldo suit une logique implacable. Après avoir banni en 2017 les véhicules Crit’Air 5, elle compte interdire dans la capitale les catégories 4 puis 3.

La Maire de Paris a un objectif clair : plus aucune voiture diesel dans Paris en 2024 et plus aucune voiture essence en 2030 ! Pour valider la fin du thermique dans la capitale, la maire annonce qu’une "votation citoyenne" sera organisée un dimanche au printemps prochain. Sans attendre les résultats, Anne Hidalgo détaille déjà la suite du programme en matière d’interdictions de circulation, continuant de procéder par étapes en suivant un calendrier bien précis. Après l’interdiction de circulation en semaine des plus vieilles voitures, au 1er juillet 2016, les véhicules qui rentrent dans la catégorie 5 du classement Crit’Air ont été bannis en juillet 2017. Il y aura un petit répit pour 2018… Dans une interview récente, « Notre drame de Paris » confirme que la suite du programme se fera en 2019. Les véhicules Crit’Air 4 seront bannis de Paris au cours du 1er semestre 2019. Cette classe concerne à nouveau des véhicules particuliers à moteur diesel uniquement, ceux dont la date de première mise en circulation est comprise entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005. Au moment de l’entrée en vigueur de ce nouveau palier, toutes les voitures diesels de plus de 13 ans seront donc interdites dans Paris en semaine. La maire de Paris annonce aussi que les véhicules Crit’Air 3 seront bannis en 2022. Cela concerne des diesels, ceux mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010, mais aussi des essences, du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2005. Dans l’interview, Anne Hidalgo se défend à nouveau de mener une politique anti-voiture.

Elle déclare "Ma bataille n’est pas contre la voiture, mais contre la pollution", et ne veut "pas laisser un scandale sanitaire se développer". Évidemment, elle oublie les autres formes de pollution. Elle évoque qu’il y a 2 500 morts par an à cause de la pollution de l’air et laisse ainsi sous-entendre que tout vient de l’automobile.!

L'info en continu

Un appel décisif 26 janvier 2018 par Marion Baile, GNFA Le coin formation Citroën progresse de + 5 % (VP+VUL) 29 janvier 2018 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.