Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juillet 2016

Le monde l’auto : Nouvelles mobilités, quelle stratégie pour les constructeurs ?

  • Interview : Sébastien Perrais, directeur d’Alfa Romeo et de Jeep France
  • Portrait : Maxime Picat, directeur général de Peugeot
  • Coup de fil SAV : Laurent Proust, président de First Stop
  • Dossier SAV : L’enjeu des délais d’immobilisation des véhicules

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 28 janvier 2016

Ne parlons plus de formation !

par

Les faits :

Gare aux phénomènes de mode car ils sont parfois pervers et masquent souvent, par leurs éléments de langage « tendance », qui prennent le pas sur le fond, les pratiques et les enjeux véritables. On a beaucoup, et on parle toujours beaucoup de formation comme LA solution à tous les maux de l’entreprise et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. En parler c’est bien, le faire c’est mieux. La nouvelle tendance à la mode est le digital learning. Le digital est omniprésent à l’époque du numérique et de l’Ubérisation…

Réflexion :

Il est incontestable qu’il y aura, en matière de formation, un avant et un après l’arrivée du digital quant aux concepts, cursus et à l’optimisation des compétences qu’il permet de favoriser. Penser formation, c’est bien souvent penser à une séquence où le temps s’arrête, on se pose pour se consacrer à des journées de formation. C’est parfois nécessaire mais il me semble que la vision est quelque peu « old fashion », à une époque où l’instantanéité nécessite d’être réactif et imaginatif, tout en agissant au quotidien. Par ailleurs, penser digital c’est la plupart du temps penser à distance (FAD ou e-learning), or le digital peut et doit accompagner la conduite du changement tout au long du cursus d’apprentissage et jusqu’au suivi des plans d’actions. À l’heure du numérique, il ne faut plus trop de mon point de vue parler de formation professionnelle mais bien uniquement d’accompagnement de la montée en compétences. Pensons à nous former en même temps que l’on fait autre chose si je puis dire. C’est tout l’intérêt des dispositifs et cursus performants où les différents aspects du digital learning viennent compléter les apports de méthodes plus conventionnelles au service de l’atteinte des objectifs. Je pense notamment à des groupes de travail et de partage sur les réseaux sociaux, à des SPOC et autres COOC, MOOC… Ce qui ne veut pas dire pour autant la disparition du bon vieux paperboard, le « classic » a encore de beaux jours devant lui au même titre que nos voitures anciennes, objet de tant de passion désormais.

Ma conclusion subjective :

Il me semble essentiel de repenser maintenant la formation professionnelle pour en faire un parcours « sans couture » à l’attention de ses utilisateurs, c’est-à-dire le plus fluide possible tout comme pour le prospect/client au cœur de nos préoccupations. L’important c’est, au final, d’avoir la bonne recette avec les bons ingrédients dans les bonnes proportions. On parle chez nous de Composite learning... « Ne parlons plus de formation professionnelle mais bien d’accompagnement de la montée en compétence » si on se positionne dans un registre efficacité avec comme ambition un retour sur investissement qui reste bien évidemment à mesurer, ce n’est pas le plus facile, nous aurons l’occasion d’y revenir !

Et vous, quel est votre point de vue ?

jl.chotard@kataption.org

L'info en continu

Le CNPA améliore sa communication 28 janvier 2016 par Frédéric MARTY Secteur PSA revient en Iran avec Iran Khodro 28 janvier 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.