Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 26 novembre 2015

My car, my Data !

par

En association avec la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), l’Automobile Club Association a lancé la campagne My Car My Data (Ma voiture mes données). L’objectif, sensibiliser le public sur les données collectées par les voitures connectées.


« Les véhicules peuvent en dire long sur les conducteurs, bien plus que ce que les consommateurs ne se l’imaginent. Il faut les informer et se mobiliser pour une règlementation qui leur permette d’être protégés et de rester maîtres de leurs données », souligne Didier Bollecker, président de l’Automobile Club Association.

L’objectif de la démarche présentée cette semaine à Strasbourg est de sensibiliser le public sur les données collectées par les véhicules connectés, et la manière dont elles sont utilisées. Afin de garantir une meilleure protection des consommateurs, des recommandations autour de la protection des données, du libre choix et de la libre concurrence des fournisseurs de service ont été aussi présentées.

« L’étude technique menée cet automne dans une douzaine de pays d’Europe, dont la France, démontre à quel point les données des véhicules connectés peuvent être collectées et comment elles sont utilisées sans que les consommateurs en mesure vraiment la portée », remarque l’association. 
En plus des données sur le profil du conducteur, d’autres indications sont également transmises directement au constructeur, telles que la localisation du véhicule, la durée du trajet ou des informations personnelles émanant du téléphone portable.

Des conducteurs intéressés, mais inquiets

Si le sondage mené à l’échelle européenne souligne l’intérêt des automobilistes pour la connectivité, il fait apparaître aussi leurs inquiétudes. Les résultats « démontrent la nécessité d’un cadre législatif adapté », selon le responsable.

Si la sécurité est la première raison qui pousse les conducteurs à acheter une voiture connectée, ils ont aussi des attentes. « Ils aimeraient pouvoir choisir eux-mêmes leur propre fournisseur de services, notamment en cas de panne (94 %), et avoir la possibilité de couper la communication des données (94 %). Ils pensent aussi que l’accès aux données devrait être limité à une période déterminée ou en fonction du trajet (76 %) ». Au final, 97% ressentent un fort besoin de règlementation pour protéger les données collectées par les véhicules.

Des conducteurs qui s’inquiètent de l’utilisation de leurs informations à des fins commerciales, craignent le piratage de leurs données, la divulgation d’éléments personnels et d’être localisés. En d’autres termes, l’ombre d’un « big brother » embarqué.

L'info en continu

Point S ouvre un centre à Albertville 26 novembre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente Le KBA approuve les solutions techniques de VW destinées au moteur EA (...) 26 novembre 2015 par Frédéric MARTY Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.