Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de mai 2017

Le monde de l’auto : les constructeurs tissent leur toile sur les réseaux sociaux

  • Interview : Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France
  • Portrait : Philippe Bouchard, président de Call Win
  • Dossier après-vente : garantie  : des formules aux avantages multiples pour les distributeurs
  • Coup de fil SAV : Xavier Riva, directeur après-vente de Toyota France

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 3 avril 2017

Marché français du VP neuf : la part du diesel tombe à 47 %

par

En mars, les véhicules particuliers neufs vendus ont encore représenté moins de 50 % des ventes, ce qui confirme la tendance amorcée depuis le début de l’année.

Selon les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) les ventes de modèles particuliers neufs en motorisation diesel n’ont jamais été aussi faibles en France. En mars, elles ont en effet à peine atteint les 47 %. Pour rappel, durant le même mois en 2016, les modèles diesel représentaient environ 52 % des ventes, une proportion qui atteignait même près de 60 % en 2015.

Sur les trois premiers mois de l’année 2017, les véhicules diesel ont ainsi pesé pour 47,40 % des ventes globales avec 256 483 unités. Cette part atteignait 52,19 % en 2016 avec 269 524 exemplaires, 58 % en 2015 et même 73 % en 2012. Ce déclin du diesel se fait au profit des modèles essence dont les ventes ont représenté depuis le début de l’année 47,24 % des commercialisations globales avec plus de 255 000 ventes, contre 223 648 en 2016, soit une part de marché de 43,31 %.

La part des modèles électrifiés en légère hausse

Parallèlement, les ventes de véhicules électrifiés poursuivent leur lente progression : les ventes d’hybrides, hybrides rechargeables inclus, ont pesé pour 3,93 % des ventes totales sur les trois premiers mois de l’année 2017 avec 21 290 unités contre 16 922 en 2016 (3,28 % de part de marché). Les modèles électriques se sont octroyé 1,37 % de part de marché contre 1,17 % en 2016 grâce aux 7 402 unités vendues. Ainsi, les modèles bénéficiant d’un bonus, soit ceux émettant de 0 à 60 g, ont représenté 1,7 % des ventes depuis le début de l’année contre 1,5 % sur la même période en 2016, tandis que les commercialisations des modèles pénalisés par un malus (entre 131 g et plus de 201 g de CO2 émis) sont restées stables. Elles ont atteint 10,6 % des immatriculations.

La proportion des véhicules situés dans la zone neutre, ceux rejetant entre 61 et 130 g, est passée de 88 % sur les trois premiers mois de l’année 2016 à 87,8 % sur la même période en 2017. La France se classe donc comme cinquième pays européen le plus vertueux avec des émissions moyennes de CO2 par véhicule 110,22 g. Le top 4 est composé de la Norvège (93,23 g), du Portugal (105,72 g), du Danemark (106,34 g) et des Pays-Bas (106,89 g).

L'info en continu

Le marché automobile français du véhicule neuf en hausse de 2,4 % en mars 3 avril 2017 par Alice THUOT Constructeurs Top 10 des véhicules particuliers les plus vendus en 2017 3 avril 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.