Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 3 janvier 2018

Marché VO : 36 % des transactions réalisées par les pros

par

Après des résultats fluctuants selon les mois, l’année 2017 s’est révélée plutôt stable pour le marché français de l’occasion avec, toutefois, de grandes disparités selon les tranches d’âge. Les professionnels ont réalisé 36,40 % des ventes totales.

2017 s’est terminée sur une tendance négative pour le marché français du véhicule d’occasion : selon les données des 3A, les transactions de ces modèles ont lourdement chuté de 15,22 % en décembre 2017 par rapport à la même période en 2016, à 407 172 unités. Après, des résultats en dents de scie tout au long de l’année, ce sont 5 678 604 véhicules d’occasion qui ont été écoulés en France sur l’année complète, soit un ratio VO/VN de 2,69. Un volume en très légère augmentation de 0,62 % par rapport à 2016. Avec, cependant, de grandes disparités selon les tranches d’âge.

Les VO récents dynamiques

Sur le segment des VO de moins d’un an où les professionnels sont dominants, puisqu’ils ont réalisé environ 66,17 % des transactions, les ventes ont été dirigées à la hausse. 518 129 modèles d’occasion de moins d’un an ont été écoulés en 2017, soit une augmentation de 9,76 %. Ce type de modèles a représenté 9,12 % du marché.

Les VO dont l’âge est compris entre 1 et 2 ans ont vu leur volume de transactions croître de 7,48 % à 408 145 unités, soit une pénétration de 7,19 %. Sur cette tranche d’âge, les professionnels ont été à l’origine de 67,42 % des ventes. Le segment des modèles de 16 ans, sur lequel les professionnels sont pour l’instant quasiment absents (13 % des ventes en B to C), a également connu un regain de leurs ventes en 2017, de 5,06 % à 981 880 exemplaires. Ce type de véhicules d’occasion a pesé pour 17,29 % des transactions.

Un segment crucial pour les pros en recul

Sur un segment crucial pour les professionnels, celui des VO de 2 à 5 ans (50,68 % des ventes réalisées en B to C), les ventes ont reculé de 3,67 % à 1 221 428 pour une part de marché de 21,51 %. Ceux âgés de 6 à 10 ans ont vu leur commercialisation stagner (- 0,89 %) pour atteindre un volume de 1 331 313 exemplaires. Sur cette tranche, la plus importante, soit 23,44 % du marché global du VO, les professionnels ont réalisé 31,65 % des ventes. Enfin, les modèles d’occasion de 11 à 15 ans ont enregistré 981 880 commercialisations, volume en retrait de 2,25 % (21,44 % de part de marché). Ici, les professionnels ont été à l’origine de 13 % des ventes. Au global, ces derniers ont réalisé 36,40 % des transactions de véhicules d’occasion en 2017.

Les ventes de diesel en recul

L’analyse des ventes par énergie montre un recul des modèles diesel dans les transactions : 3 669 003 modèles de ce type ont été écoulés en 2017, soit une diminution de 2,40 %. Les diesel sont cependant restés très largement majoritaires sur ce marché, avec une pénétration de 64,61 %. Les véhicules d’occasion carburant à l’essence ont en revanche vu leur volume de transactions croître : 1 906 5820 véhicules d’occasion essence ont trouvé preneur en 2017, soit un volume en hausse de 6,06 % et une part de marché de 33,57 %.

Les occasions hybrides ont bénéficié d’une hausse de leurs commercialisations de 27,41 % par rapport à 2016, soit 56 237 unités et un poids tout juste en dessous des 1 % (0,99 %). Quant à l’électrique, les ventes des modèles d’occasion ont dépassé les 38 000 unités, soit une augmentation de 2,22 % et une part de marché de 0,68 %.

Top 10 des constructeurs sur le marché français du VO (source AAA)

  • 1. Renault : 1 259 136 unités, évolution de - 3,33 %, part de marché de 22,17 %.
  • 2. Peugeot : 1 058 981 unités, évolution de 0,38 %, part de marché de 18,65 %.
  • 3. Citroën : 679 412 unités, évolution de 0,44 %, part de marché de 11,96 %.
  • 4. Volkswagen : 419 949 unités, évolution de 1,49 %, part de marché de 7,39 %.
  • 5. Ford : 220 762 unités, évolution de - 1,26 %, part de marché de 3,89 %.
  • 6. Audi : 219 290 unités, évolution de 4,62 %, part de marché de 3,86 %.
  • 7. BMW : 208 968 unités, évolution de 1,57 %, part de marché de 3,68 %.
  • 8. Opel : 202 762 unités, évolution de - 2,85 %, part de marché de 3,57 %.
  • 9. Mercedes : 193 949 unités, évolution de 4,71 %, part de marché de 3,42 %.
  • 10. Fiat : 157 326 unités, évolution de 2,22 %, part de marché de 2,77 %.

L'info en continu

Alternative Autoparts rejoint Nexus Automotive 2 janvier 2018 par Frédéric MARTY Après-vente L’essence majoritaire dans les ventes de VN en 2017 3 janvier 2018 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.