Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 26 janvier 2016

Ma vie au Garac : Jonathan Angot, 2e année de BTS après-vente auto

par

Chaque semaine, un élève ou un apprenti du Garac témoigne de son parcours et de sa vie à l’école nationale des professions de l’automobile.

Jonathan Angot, 2e année de BTS après-vente auto, option véhicules particuliers sous contrat d’apprentissage.

Durant ma seconde générale, je ne savais pas quoi faire. Comme mon père travaille dans l’aéronautique j’ai pensé à cette voie, mais c’est l’automobile que je préfère. J’ai donc fait un stage chez Chantilly Cars Prestige, une entreprise de véhicules de luxe à Gonesse (Val-d’Oise). J’ai connu le Garac par l’intermédiaire d’une amie élève qui y faisait ses études. Je suis allé à une journée portes ouvertes et cela m’a bien plu.

Sortant de seconde, le Garac m’a fait directement entrer en classe de 1ère bac pro maintenance auto. Je me suis rapidement adapté. Aujourd’hui, je prépare mon BTS après-vente auto en apprentissage. Ce qui me plaît, c’est l’étude des problèmes, les résoudre, la relation avec le client, pouvoir dialoguer avec eux à la réception.

Je réalise mon apprentissage chez Opel Rousseau à Argenteuil (Val-d’Oise). J’apprécie de travailler avec eux : ils sont formateurs. Ils nous montrent comment faire et après ils nous font confiance. Cela me permet de voir tous les aspects : pièces de rechange, atelier… Avant 8 h 30, je suis à la réception ou bien je fais des remplacements : j’accueille le client, j’établis un OR (ordre de réparation). Je l’appelle. Je procède aux restitutions et donne l’explication qui convient. Il y a beaucoup de clients qui ont du mal à comprendre ce que l’on fait sur leur véhicule. C’est pourquoi, il est très important de bien leur expliquer et de les rassurer.

Après mon BTS, je souhaite faire une licence ou intégrer la formation d’ingénieur pour rester dans l’après-vente auto et, avec de l’expérience, gérer un atelier, voire un site. Le Garac nous donne des opportunités de voir autre chose, ouvrir notre esprit. En bac pro, j’ai participé à la mise à disposition de véhicules pour la Journée enfants malades organisée pour leur faire découvrir des tours de circuit de vitesse.

Nous avons aussi, lors d’un week-end, participé à la Lamera Cup durant lequel nous avons assuré la maintenance de véhicules avec tout de même un dépôt de boîte de vitesses pendant la course. En juin, je me suis porté volontaire pour un stage de trois semaines en Russie. C’était génial : l’accueil était chaleureux. L’intégration dans les entreprises a été excellente. Elles nous ont fait participer aux tâches quotidiennes sans retenue. Le rythme de travail est très différent : s’ils travaillent de 9 heures à 19 heures, ils prennent leur temps. Il y a souvent des pauses. Ils font encore des opérations que nous ne faisons plus, tels des changements de pièces internes au moteur.

Pour tout renseignement : Garac– Ecole nationale des professions de l’automobile. Tél. : 01 34 34 37 40. www.garac.com . Fête des 30 ans du bac pro : vendredi 29 janvier de 9 heures à 15 heures. Portes ouvertes le 6 février de 9 heures à 16 heures. 3 boulevard Gallieni 95100 Argenteuil

L'info en continu

DS inaugure son premier DS Store en Iran 25 janvier 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Volvo veut surfer sur ses bons résultats 2015 26 janvier 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.