Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 21 octobre 2015

Les technologies connectées, planche de salut des deux-roues motorisés ?

par

Chaque mois, les chiffres fournis par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière font état d’une surexposition des deux-roues motorisés aux dangers de la route.

Afin de combattre ce phénomène, les membres de l’Association des constructeurs européens de motocycles (ACEM) ont signé en 2014 un accord prévoyant un déploiement d’applications connectées sur les deux-roues motorisés, ou C-ITS (Cooperative-Intelligent Transportation Systems) à partir de 2020. « Si bien abordées et correctement utilisées, les technologies ITS ont le potentiel d’améliorer la sécurité et l’efficience de tous les systèmes de transport, en particulier des motos », note l’ACEM. En faisant communiquer entre eux les véhicules mais en rendant également possible la communication des véhicules avec les infrastructures, les ITS et les C-ITS associées peuvent fournir, en temps réel, des informations sur la circulation. Et ainsi permettre aux conducteurs de prendre des décisions coordonnées sur leur itinéraire.

Appliqués plus spécifiquement aux deux-roues motorisés, ces ITS et C-ITS pourraient leur conférer un certain niveau de « visibilité électronique », alors que les motos et les scooters ont une visibilité faciale faible comparée à d’autres véhicules.

BMW Motorrad, Honda et Yamaha s’allient

Exemple d’une potentielle application connectée à leur service : une alerte digitale pour les autres usagers lorsqu’un deux-roues motorisé les approche à une intersection dangereuse. C’est précisément pour développer au plus vite ce type d’application que BMW Motorrad, Honda et Yamaha ont annoncé leur coopération dans le cadre du Connected Motorcycle Consortium, organisation récemment créée dans le but de développer ces C-ITS.

BMW Motorrad n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisque la marque a participé au simTD, un test à grande échelle avec des véhicules connectés dans la région de Francfort. Honda et Yamaha ont, eux, pris part au Drive CSX, un test européen des technologies ITS. Les trois partenaires ont par ailleurs appelé d’autres constructeurs à rejoindre le consortium afin de progresser plus rapidement sur la sécurité des deux-roues motorisés.

L'info en continu

Toyota présente ses innovations liées aux nouvelles mobilités 21 octobre 2015 par Alice THUOT Constructeurs Les Français peu enclins à utiliser un véhicule autonome 21 octobre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.