Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 22 août 2017

Les pays de l’Est boostent le marché européen du VP neuf

par

Selon les données de Jato, le dynamisme du marché des véhicules particuliers neufs en Europe est notamment à mettre au crédit des pays de l’Est dont beaucoup ont connu des volumes de ventes en forte croissance au premier semestre.

6 %, telle est la croissance qu’ont connu les ventes de véhicules particuliers neufs en Europe de l’Est, une hausse supérieure à celle qu’a connu le Vieux Continent dans son ensemble. Pour rappel, durant les six premiers mois de l’année, ce sont en effet 8 millions de véhicules particuliers neufs qui ont été écoulés à l’échelle européenne soit une augmentation de 4,7 %. Cette bonne performance de la zone Europe de l’Est est plus particulièrement dû aux pays de l’Europe de l’Est, Russie et Turquie exclus.

Ensemble, la Croatie, la République Tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et la Slovénie ont enregistré une croissance de 16 % des ventes de véhicules particuliers neufs. Ce sont ainsi près de 626 000 unités qui ont trouvé preneur dans cette région, avec, en file de tête, la Roumanie mais aussi la Pologne, qui s’impose désormais comme le septième marché le plus important de l’Europe en termes de volume. La Russie a également participé au dynamisme du marché de l’Europe de l’Est avec une progression de 7 % et 665 véhicules particuliers vendus, compensant ainsi le déclin de la Turquie. Le pays a vu ses immatriculations de VP neufs s’écrouler de 10 % sur le premier semestre avec des immatriculations limitée à 306 000 exemplaires.

Une reprise économique bienvenue

Pour Jato, cette bonne santé globale du marché d’Europe de l’Est est expliquée par la combinaison de plusieurs facteurs. « La récente reprise économique dans la région de l’Europe de l’Est est le principal moteur de la performance positive du premier semestre 2017. L’instabilité politique et économique sur les principaux marchés mondiaux a poussé les investissements vers l’Europe de l’Est, qui a bénéficié de sa proximité avec l’Europe occidentale et des signes positifs tels que le chômage en déclin, les niveaux de production industrielle solides et les volumes de vente de détail rassurants. En conséquence, les économies de la région ont considérablement augmenté. La demande locale a été stimulée en raison de l’augmentation des gammes de produits dans un certain nombre de fabricants qui intègrent désormais des voitures de ville et des SUV de luxe », a commenté Felipe Munoz, analyste automobile mondial chez Jato Dynamics.

Déclin du diesel et explosion des SUV

Les mêmes tendances ont été observées en Europe de l’Est que dans l’ensemble du Vieux Continent. Avec, en premier lieu, l’explosion du segment des SUV : ce type de modèle a connu une croissance de 19 % et représente désormais 31 % des ventes totales en Europe de l’Est. Parallèlement, les autres segments n’ont augmenté que de 1 %. Autre constatation, la baisse des immatriculations des modèles diesel (-3 % et 29 % de part de marché), au profit des véhicules particuliers neufs essence, dont les ventes se sont accrues de 10 % par rapport aux six premiers mois de l’année 2016. Ces derniers s’octroient désormais 69 % de part de marché en Europe de l’Est.

Ce marché reste sans surprise dominé par les constructeurs avec une forte présence industrielle dans cette zone. C’est le cas l’Alliance Renault-Nissan avec une part de marché de 27 % au premier semestre. Le groupe franco-japonais, reste bien installé dans la zone notamment grâce à sa marque low-cost Dacia, dont deux modèles figurent dans le top 10 des modèles les plus vendus, le Duster (4) et la Logan (7). Sans oublier, du côté de la marque au losange, de Renault et sa Clio, qui pointe à la 9ème place des véhicules particuliers plébiscités.

PSA gagnant avec le rachat d’Opel

Malgré un léger recul de sa part de marché, Volkswagen, avec 21,34 % de pénétration, confirme son ancrage en s’appuyant notamment sur sa marque Tchèque Skoda. Cette dernière a placé sur le premier semestre deux de ses modèles, l’Octavia, deuxième modèle le plus vendus de la zone, et la Rapid, huitième modèle le plus convoité. Quant au groupe Hyundai, troisième le plus important sur ce marché, ses deux marques, Kia et Hyundai, ont chacune connu une croissance de leur volume de ventes à deux chiffres. La nouvelle Kia Rio remporte ainsi le titre de véhicule particulier le plus vendu au premier semestre tandis que la Hyundai Accent/Solaris s’est octroyé la 5 place. Au global, le groupe sud-coréen s’est octroyé une part de marché de 15,19 %, devant PSA, avantagé par la bonne implantation d’Opel dans certains marchés tels que la Croatie, la Hongrie ou encore la Pologne. Avec, en conséquence, une pénétration de 7,17 %.

Top 10 des véhicules les plus vendus en Europe de l’Est au premier semestre

  • 1. Kia Rio : 51 128 unités
  • 2. Skoda Octavia : 49 228 unités
  • 3. Lada Granta : 42 170 unités
  • 4. Dacia Duster : 40 910 unités
  • 5. Hyundai Accent/Solaris : 37 8342 unités
  • 6. Lada Vesta : 34 777 unités
  • 7. Dacia Logan : 34 022 unités
  • 8. Skoda Rapid : 30 993 unités
  • 9. Renault Clio : 30 550 unités
  • 10. Ford Focus : 29 171 unités

L'info en continu

Un Combi électrique pour redorer l’image de VW 22 août 2017 par Frédéric MARTY Constructeurs Audi fait disparaître la cylindrée à l’arrière de ses voitures 24 août 2017 par Frédéric MARTY Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.