Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 26 septembre 2016

Les Français plus ouverts à l’électrique

par

À l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité durable, l’Avere-France et Mobivia Group, avec l’appui de l’institut Ipsos, ont voulu mesurer l’appétence des Français pour la mobilité électrique.

Cette étude révèle que l’idée d’opter pour un véhicule électrique, dont l’image s’améliore, fait son chemin dans la tête de plus en plus de Français. Ainsi, 94 % des 1 000 personnes interrogées trouvent le véhicule électrique innovant et aussi respectueux de l’environnement pour 80 % d’entre eux. Parmi les avantages les plus cités par les sondées, l’absence d’émissions de particules, de fumées ou d’hydrocarbures pour 73 %. Viennent ensuite l’absence de bruit du moteur (42 %) et le faible coût à l’utilisation (32 %). 70 % jugent le véhicule électrique fiable, soit 11 points de plus que lors de l’édition 2014 de l’enquête, mais aussi sécurisante (72 %, soit + 7 points). Agréable à conduire pour 88 % d’entre eux, elle se révèle aussi pratique (66 %, soit + 10 points).

Dans le même temps, l’étude souligne le fait que les Français se sentent de mieux en mieux informés sur l’utilisation de ce type de véhicule. 42 % s’estiment être bien informés sur la manière dont se recharge un véhicule électrique, soit une progression de 13 points par rapport à 2014. La connaissance du prix s’améliore (33 %, soit + 4 points), ainsi que celle relative à l’offre (27 %, soit + 7 points), le coût d’utilisation par rapport au thermique (25 %, soit + 5 points), ou encore aux aides de l’État à l’achat (24 %, soit +7 points).

L’électrique fait encore face à des écueils

C’est dans ce contexte que davantage de Français semblent aujourd’hui prêts à passer à l’électrique : le taux d’intention d’achat passe à 35 % contre 28 % en 2014. Parmi ceux qui ont déjà testé un véhicule électrique, plus de la moitié se dit prêt à en acquérir un dans les prochains mois (55 %, soit + 16 points). Chez ceux chez qui la recharge est possible, la proportion d’automobilistes prêts à sauter le pas atteint 54 %, soit 12 points de plus qu’en 2014. Les aides à l’achat pourraient aider à ce basculement alors que 72 % des sondés ont admis qu’un coût à l’achat équivalent à un modèle thermique serait un argument décisif. Une autonomie supérieure à 300 km est aussi un argument évoqué par 72 % des personnes interrogées, tout comme la possibilité de recharge à domicile ou à proximité (62 %). Les aspects relatifs à l’autonomie limitée, le prix à l’achat ou encore le manque d’infrastructures de recharges restent d’ailleurs les trois principaux écueils cités par les sondés, avec respectivement 58, 45 et 28 %.

L'info en continu

Les ventes de VN à la hausse en août en Europe 26 septembre 2016 par Alice THUOT Constructeurs Yves Maillière intègre Automotor France 26 septembre 2016 par Frédéric MARTY Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.