Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 31 août 2016

Les Français plébiscitent le co-voiturage sécurisé

par

Le co-voiturage a su gagner le cœur des Français, et plus particulièrement des plus jeunes qui n’oublient cependant pas de placer la sécurité au centre de leur trajet. C’est ce que révèle cette étude menée par Ipsos pour Roady et son partenaire GoMore, une société spécialisée dans le co-voiturage.

Les chiffes parlent d’eux-mêmes : alors que près d’un tiers des Français ont déjà voyagé en co-voiturage au moins une fois, 81 % y voient une tendance de fond qui s’installera durablement. Sans compter que 58 % des sondés expriment aujourd’hui un réel intérêt pour cette pratique.

Sans surprise, le co-voiturage est plus fréquent chez les jeunes ; 44 % des moins de 35 ans ont fait du co-voiturage au cours des douze derniers mois ; mais aussi chez les plus diplômés (39 %) et les moins fortunés (36 %). Le co-voiturage est utilisé à parts presque égales par les femmes (30 %) et les hommes (29 %). Principales motivations évoquées : la recherche d’économie pour 61 % des Français (dont 67 % des jeunes) mais aussi la possibilité de voyager de façon plus vertueuse. Ils sont 31 % à s’être déclarés sensibles à l’intérêt écologique de cette solution de transport et à apprécier son caractère respectueux de l’environnement.

La sécurité comme premier critère

Si le co-voiturage a donc su trouver sa place dans le cœur des Français, ces derniers restent tout de même attentifs à la qualité et à la sécurité de leur trajet. Pour plus d’un Français sur deux (58 %), le style de conduite du chauffeur constitue l’élément le plus important et est suivi par le fait de disposer d’informations sur le conducteur et ou les passagers (31 %). Pour 44 % d’entre eux, l’état du véhicule reste également un critère essentiel. À noter également qu’une majorité des répondants trouvent normal qu’un passager en co-voiturage demande au conducteur de contrôler certains points de sécurité avant de prendre la route. L’état des pneus arrive en première place des contrôles les plus demandés.

Ces critères de sécurité apparaissent donc largement prépondérants par rapport à d’autres facteurs tels que l’ambiance ou la convivialité à bord, évoqué par 21 % des répondants, la ponctualité (19 %) ou le confort du véhicule, mentionné par 4 % des sondés.

L'info en continu

Bosch prévoit de démocratiser l’injection d’eau dans les moteurs 31 août 2016 par Alice THUOT Equipementiers Le marché français des VL a progressé de 3,4 % en août 1er septembre 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.