Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 3 mai 2016

Rouler en voiture coûte le plus cher aux Pays-Bas

par

Le loueur automobile LeasePlan s’est intéressé aux coûts d’usage et d’utilisation d’une voiture. Selon l’étude menée dans 11 pays en Europe, les bons élèves sont l’Allemagne et la République tchèque.

Conduire une voiture aux Pays-Bas coûte plus cher que partout ailleurs en Europe. En moyenne, les automobilistes néerlandais dépensent, selon le type de carburant, entre 600 et 800 euros par mois pour leur véhicule. Les coûts mensuels sont toutefois nettement plus faibles, notamment pour les véhicules diesel, en Allemagne et en République tchèque. Le coût d’utilisation d’un véhicule diesel varie jusqu’à 350 euros par mois en Europe. Ce sont là les principales conclusions du LeasePlan CarCost Index, étude sur les coûts liés à l’achat et l’usage de la voiture dans 11 pays européens.

Cette étude montre que le coût moyen d’un véhicule essence au Pays-Bas est de 660 euros par mois (805 euros pour un véhicule diesel). En Allemagne, la moyenne mensuelle se situe entre 418 euros (essence) et 454 euros (diesel). Il en est de même en République tchèque (406 euros pour un véhicule essence, 455 pour un véhicule diesel). Conduire un véhicule est plus coûteux au Royaume-Uni et en Suède, et revient respectivement à 600 euros (essence) / 630 euros (diesel) et à 582 euros (essence) / 576 euros (diesel).

Frais d’un véhicule du segment C

LeasePlan CarCost Index présente annuellement une vue d’ensemble de tous les frais d’un véhicule du segment C (20 000 kilomètres par an, sur la base d’une durée de trois ans). Cette analyse est fondée d’après le prix d’achat, la dépréciation, l’assurance, les frais de réparation et d’entretien, les taxes et les dépenses de carburant. Les frais fixes comme l’entretien et les taxes représentent à eux seuls 70 % du coût total – preuve que les conducteurs n’ont qu’une faible influence sur le coût total. La dépréciation représente 36 % des frais fixes, soit la part la plus importante.

« Plusieurs constats indiquent souvent que certains pays européens sont plus chers que d’autres pour les conducteurs, indique Sven-Torsten Huster, Chief Operating Officer chez LeasePlan. Jusque-là, il n’existait pas d’éléments suffisants pour confirmer de telles déclarations. Afin de comparer les marchés européens, il est nécessaire de les étudier en détail et de connaître les différentes réglementations ; le prix d’achat et le montant des taxes ne sont pas des données suffisantes. Par conséquent, nous invitons toujours les conducteurs à prendre du recul avant de décider d’acheter ou de louer un véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion ».

Les frais de carburant impactés par une forte taxation

Au sein de l’Europe, c’est en Italie que les coûts de carburant sont les plus importants, principalement en raison du fort taux de TVA lié à la crise économique. La Suisse est le pays qui se démarque le plus au sujet des véhicules diesel. Pendant des années, le gouvernement suisse a lourdement taxé ce type de carburant à cause de ses niveaux plus élevés de NOx et d’émissions de particules. À l’inverse, aux Pays-Bas, le prix d’un litre de gazole est plus faible que celui d’un litre d’essence.

L'info en continu

Bon premier trimestre pour le groupe BMW 3 mai 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs Best Drive organise une opération itinérante de diagnostic des pneus 3 mai 2016 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.