Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 25 septembre 2015

Le stop and start

par

Dispositif de mise en veille du moteur, le stop and start est plein de promesse. Gain financier, plus value écologique… Quid de ce nouveau système.

Pourquoi un tel système ?

Un moteur thermique en fonctionnement mais ne faisant pas avancer le véhicule pollue, et ce pour aucune utilité si ce n’est le confort (climatisation...). Face à des normes de dépollution de plus en plus sévères, les constructeurs recherchent tous les systèmes leur permettant de réduire les émissions de C02 de leurs véhicules.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le système stop and start gère l’arrêt du moteur sous certaines conditions d’actions de la part du conducteur (notamment lorsque le véhicule est à l’arrêt, au point mort et aucun appuie sur la pédale d’embrayage) mais également sous certaines autres conditions qui sont des stratégies de fonctionnement variables d’un constructeur à un autre (température extérieure, demande de climatisation, état de charge de la batterie…). A contrario, le moteur est relancé, dès que le conducteur enclenche une vitesse ou appuie sur l’embrayage

Est-ce vraiment utile ?

D’un point de vue purement financier, l’utilisation du stop and start permet une économie d’énergie significative. Ses effets se faisant particulièrement ressentir lors des courtes distances comme lors d’un trajet en ville, dans les embouteillages. Dans ces conditions, la consommation peut diminuer jusqu’à 15 %.

D’un point de vue écologique le calcul est rapide. Une voiture qui consomme moins est une voiture qui pollue moins. Et si l’on étend le terme de pollution, la coupure automatique du moteur, l’absence de vibrations et de bruits, rend le paysage sonore urbain moins agressif. Mais comme toutes ces nouvelles technologies, leur entretien comme leur mise en route demandent un savoir-faire spécifique. Les pannes deviennent plus complexes.

Pour répondre à ce besoin, le GNFA a mis en place un stage de deux jours à destination de tous les professionnels de l’automobile désirant maintenir et diagnostiquer les dispositifs de mise en veille des moteurs.

L'info en continu

En progression, le marché des pneus reste fluctuant 25 septembre 2015 par Ludovic BELLANGER Après-vente BMW dément truquer ses moteurs diesel 25 septembre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.