Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 30 mars 2016

Le sourire de ma factrice

par

Avec les jours qui rallongent et les conditions météo qui s’améliorent, ma factrice retrouve peu à peu le sourire ; et son stress, quotidien depuis quelques mois, diminue proportionnellement. Qu’est-ce que peut venir faire ma factrice au milieu de ce média ? Elle se déplace en Renault Kangoo… électrique depuis septembre 2013 qui affiche près de 35 000 kilomètres au compteur. Ce type d’énergie est devenu important pour elle.

Dès 7 heures du matin, check-list de la voiture, batterie en charge depuis la veille vers 14 heures. Autonomie annoncée : 90 kilomètres, de quoi faire la tournée certes mais à l’économie et pas beaucoup de réserve. Aujourd’hui, il ne manque aucun facteur à l’appel, pas de maladie ou de vacances c’est une bonne nouvelle sinon, petite poussée d’adrénaline garantie, les présents doivent prendre une partie de la tournée de la personne absente, une boucle de quelques kilomètres en plus pour chacun d’eux et, là, on est sur le fil du rasoir.

Début de la tournée à 7 h 30, l’autonomie en hiver en prend un rude coup avec l’éclairage de la voiture et l’utilisation fréquente des essuie-glaces, malgré une batterie additionnelle destinée à l’éclairage et aux essuie-glaces. Au volant, ma factrice a compris depuis longtemps qu’il était préférable d’être chaudement vêtue plutôt que d’utiliser le chauffage et que l’autoradio, pourtant de série, n’est là que pour le plaisir des yeux, mieux vaut éviter de l’utiliser.

Il y a des jours meilleurs que d’autres comme le samedi, par exemple : les entreprises sont fermées, pas d’arrêt, pas de colis, on gagne un peu sur l’autonomie. Et puis il y a des jours où tout va de travers : circulation, attentes, chargement alors il faut jouer serrer et surveiller en permanence l’indicateur d’autonomie, quand il ne faut pas, parfois, appeler le centre pour demander une voiture relais afin de finir la tournée et rentrer le plus rapidement au centre de recharge en espérant y arriver.

La gestion des véhicules est faite de manière satisfaisante puisque les conducteurs doivent établir un rapport mensuel sur leur véhicule. Espérons seulement que ces rapports soient lus attentivement car, depuis le mois de novembre, ma factrice répète invariablement sur son rapport mensuel que sa voiture réclame un entretien sans qu’il ne se soit rien passé depuis cinq mois. Pas aussi facile qu’avec un véhicule à moteur thermique car les opérations de maintenance ne peuvent être réalisées que par du personnel habilité et formé à ce véhicule. Donc, il faut aller plus loin que son agent Renault habituel, prendre un rendez-vous un peu plus longtemps à l’avance mais cela demande également une voiture d’accompagnement pour ramener le chauffeur qui a déposé sa voiture. Bref, comme c’est compliqué on ne le fait pas et cette voiture va, tôt ou tard, tomber en panne.

Mais bon, on est au printemps depuis quelques jours et ma factrice ainsi que ses collègues retrouvent le sourire.

Bernard Coste (bc@bernard-coste.com) est membre de Team Auto

L'info en continu

DS construit son réseau de réparateurs indépendants 30 mars 2016 par Alice THUOT Après-vente Toyota met à l’épreuve la fiabilité de sa technologie à pile à combustible 30 mars 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.