Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de mai 2017

Le monde de l’auto : les constructeurs tissent leur toile sur les réseaux sociaux

  • Interview : Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France
  • Portrait : Philippe Bouchard, président de Call Win
  • Dossier après-vente : garantie  : des formules aux avantages multiples pour les distributeurs
  • Coup de fil SAV : Xavier Riva, directeur après-vente de Toyota France

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 25 janvier 2017

Le réseau Volvo maintient sa rentabilité

par

Pour Volvo France, 2016 aura été l’année de tous les succès : record de volume de ventes depuis 1989 et record de part de marché depuis 1988. Avec, à la clé, une rentabilité assurée pour les 114 concessionnaires.

En 2016, tous les signaux sont passés au vert pour la marque suédoise qui a écoulé 15 599 unités en France, soit un volume record depuis 1989. Sa part de marché s’est établie à un niveau jamais atteint depuis 1988 en passant de 0,72 à 0,77 % toutes marques confondues. Dans le paysage du premium, le taux de pénétration du constructeur suédois a connu une hausse de 0,5 point entre 2015 et 2016 pour s’établir à 3,5 %. La France s’inscrit au sixième rang des pays les plus importants au monde pour la marque comme l’a souligné, lors d’un point presse, Jonathan Goodman, senior vice president communication corporate de Volvo Car Group.

Cette dynamique française a été portée par un modèle qui entame pourtant sa sixième année de commercialisation, à savoir le XC60. Ce SUV a réalisé sa meilleure année en France avec une croissance de 0,9 % et un volume de plus de 5 300 exemplaires commercialisés. Les V40 et V40 Cross Country ont tenu leur part de marché sur un segment pourtant très bousculé avec une hausse des immatriculations de 1,8 % et 4 600 unités écoulées. La gamme 60, composée des S60, V60 et V60 Cross Country, a vu ses ventes croître de 8,8 % à environ 2 500 exemplaires.

Le réseau stabilise sa rentabilité

Dynamisé par un solide plan produits et des ventes au plus haut niveau, le réseau Volvo, représenté par 54 investisseurs et 114 sites, a affiché en 2016 une rentabilité stable de 2 % avec, parallèlement, un chiffre d’affaires moyen en hausse de 16 %. « Nous avons la chance de pouvoir compter sur un réseau qui vit et qui continue à se développer. Cette rentabilité qui continue à financer les projets de mise aux normes VRE (Volvo Retail Experience)  », explique Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France. L’an passé, 23 des sites Volvo ont adopté les nouveaux standards VRE, soit 30 % du réseau, avec un objectif de 100 % du réseau concerné d’ici à la fin 2018.

Pour 2017, 28 nouvelles mises aux normes VRE devraient être réalisées dans le réseau, qui comptera d’ores et déjà de façon certaine six nouveaux points de vente dont deux dans les DOM-TOM, des zones jusqu’ici non couvertes. « Nous sommes également en recherche active en Corse, à Dunkerque et à Valencienne  », énumère Yves Pasquier-Desvignes. La marque ambitionne également d’installer de façon ponctuelle et éphémère des showrooms à Paris. Présents durant une dizaine de jours, ces derniers seraient voués à exposer des modèles exclusifs afin d’installer l’image de la marque.

Miser sur une croissance pérenne

En 2017, le constructeur suédois s’est fixé pour objectif de maintenir ce niveau de rentabilité du réseau via une croissance pérenne assurée par des ventes sur les deux canaux principaux, celui des particuliers et des professionnels (société + location longue durée) qui, en 2016, ont respectivement représenté 24 et 42 % des ventes globales avec 3 698 et 7 059 unités (dont 2 538 ventes sociétés et flottes et 4 521 en leasing et location longue durée). Sur le marché des entreprises hors location longue durée, Volvo a ainsi progressé de 33 % sur un marché français en hausse de 8 %. « Nous bénéficions d’une excellente notoriété sur le marché des professionnels alors qu’il est plus difficile d’émerger sur le canal des particuliers où la concurrence est féroce. Nous ambitionnons cependant d’accroître les ventes réalisées auprès de particuliers afin qu’elles représentent 30 % de nos ventes totales, soit la moyenne atteinte par le marché français. Cela passe notamment par un travail sur la communication et sur le réseau avec la mise en avant des LOA qui concernent actuellement 33 % des véhicules neufs vendus », explique Yves Pasquier-Desvignes.

Pour son 90e anniversaire, Volvo ambitionne ainsi de vendre 17 000 unités, soit une progression d’environ 10 %. La marque mise beaucoup sur son best-seller, le XC60, pour atteindre cet objectif. Ce dernier, qui sera renouvelé en une deuxième génération d’ici à la fin de l’année, devrait représenter environ 39 % des ventes, tandis que la gamme 90 devrait peser pour 23 % des immatriculations totales avec, comme fer de lance, le XC90 (13 %).

L'info en continu

Benjamin Breton, un pilote français contre les Anglais 25 janvier 2017 par Frédéric MARTY Secteur Point S affiche ses ambitions à l’international 25 janvier 2017 par Alice THUOT Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.