Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 3 juillet 2017

Le parc roulant français montre le potentiel considérable du VO !

par

La semaine dernière, l’État a mis à jour le nombre de véhicules roulant en France. Avec 32 074 202 véhicules particuliers (VP) de moins de 15 ans immatriculés en France au 1er janvier 2017, le parc français est en très légère régression (- 0,7 %) par rapport à l’année 2016.

De leur côté, les véhicules utilitaires légers connaissent une tendance quasi-identique : 6 204 939 VUL recensés, soit - 0,8 %. Il est à noter que depuis 2015, les VUL dérivés de VP ne sont plus comptabilisés parmi les utilitaires légers, mais parmi les véhicules automoteurs spécialisés. De ce fait, cette catégorie explose depuis deux ans. Au 1er janvier dernier, 587 153 véhicules automoteurs spécialisés étaient en circulation.

Si l’on s’intéresse au parc par tranche d’âge (31 % de 0 à 5 ans ; 32 % de 5 à 10 ans ; 37 % de plus de 10 ans), on touche du doigt le potentiel énorme que les professionnels peuvent espérer reconquérir au-delà des 4 ans ! Néanmoins, quelques petites surprises apparaissent. Les VP de 3 ans et moins sont en hausse de 3,8 %. Ce sont 5 954 108 automobiles récentes qui circulent, tandis que les VP de 4 à 5 ans chutent de 9,3 % avec un parc de 3 889 460 véhicules. L’évolution des puissances fiscales observées révèle aussi quelques tendances. La classe la mieux fournie (5 CV) avec 25 % du parc VP est en légère décroissance alors que celle des 4 CV progresse. À l’identique, les véhicules de 10, 11 et 12 CV voient leur proportion grimper légèrement.

Le classement par énergie montre que malgré des ventes VN consacrant l’essence depuis trois ans, l’effet sur le parc en circulation tarde à se faire sentir avec 9 388 440 voitures roulant au sans plomb (soit – 0,02 %). La baisse est néanmoins bien plus palpable du côté des diesels (- 1,4 %) et tout de même encore 22 178 720 de VP en circulation. Du côté des motorisations alternatives, le parc GPL a tendance à s’effondrer au fil du temps (- 4,9 %, soit 153 985 autos en circulation et 72 000 de moins que six ans auparavant). Les autres énergies sont dynamiques : 225 939 hybrides essence sont aujourd’hui sur les routes (+ 27,5 %), 59 191 hybrides diesels (+ 10,6 %) et 63 020 électriques (+ 47,1 %).

Berislav Kovacevic

bk@solutionsvo.fr

www.solutionsvo.fr

L'info en continu

Citroën révèle les tarifs de son C3 Aircross 3 juillet 2017 par Alice THUOT Constructeurs Immatriculations automobiles : + 3 % au premier semestre 2017 4 juillet 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.