Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de septembre 2017

Monde de l’auto Crédiscopie 6 mois : les captives des constructeurs progressent encore

  • Interview  : Thierry Lespiaucq, président de Volkswagen Group France
  • Portrait  : Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France
  • Dossier après-vente : Agents, un maillon toujours fort
  • Coup de fil SAV  : Olivier Guillemot, président et co-fondateur de GarageScore SAS

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 octobre 2017

Le marché français des VP poursuit sa croissance

par

Selon les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), le marché français du véhicule particulier a de nouveau enregistré une hausse de ses immatriculations en septembre, confortant les bons résultats enregistrés depuis le début de l’année. Si les marques françaises ont tiré leur épingle du jeu, les résultats sont plus mitigés du côté des groupes étrangers.

En septembre, 170 652 véhicules particuliers ont été immatriculés, soit une augmentation de 1,1 % en données brutes et de 5,9 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à septembre 2016 (21 jours en septembre 2017 et 22 jours en septembre 2016). Depuis le début de l’année, ce sont 1 560 885 véhicules particuliers qui ont trouvé preneur, soit une progression de 3,9 % en données brutes et de 5 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à la même période en 2016.

En données brutes, les groupes français ont vu leurs immatriculations augmenter de 8 % en septembre. Le groupe PSA a vu ses ventes s’envoler, notamment grâce à l’intégration des ventes d’Opel/Vauxhall dans ses chiffres. Ainsi, les ventes de PSA ont progressé de 15,6 % à 51 813 unités contre 44 830 en septembre 2016, dont 5 828 véhicules Opel. Les autres marques du groupe, exceptée DS, se sont également bien portées. Les ventes de Peugeot et de Citroën ont enregistré des évolutions respectives de 4,7 % et de 3,3 %, des ventes boostées par les 3008, 5008 et C3. Du côté de Renault, les ventes sont restées stables à + 0,6 % et 45 612 unités, soit environ 300 unités supplémentaires par rapport au mois de septembre 2016. La marque au losange a vu ses commercialisations reculer légèrement de - 0,1 % à 36 747 véhicules particuliers, tandis que Dacia poursuit sur sa dynamique avec une hausse de 3,5 % et 8 865 unités.

Des résultats mitigés pour les groupes étrangers

Les groupes étrangers ne peuvent se targuer de résultats positifs avec un recul de 6,8 %, ce qui correspond au retrait des ventes d’Opel/Vauxhall qu’à des ventes parfois moroses selon les groupes. Parmi ceux en recul, Volkswagen, avec 20 517 unités, soit une diminution de 4,9 %. La marque allemande du même nom est la plus touchée par ces mauvais résultats avec 10 378 véhicules particuliers vendus. Si le Tiguan a enregistré en septembre et depuis le début de l’année des résultats positifs, tous ses principaux modèles sont à la peine. Tandis qu’Audi a bénéficié de bons résultats à + 4,3 %, Skoda et Seat sont restés les bons élèves avec des croissances respectives de 9,3 et 26,9 %, soit 2 462 et 1 776 exemplaires.

Autre groupe allemand pour qui le mois de septembre n’a pas été le plus prolifique, BMW, dont les ventes ont reculé de 3,5 % à 7 053 unités. Un retrait qui concerne aussi bien BMW que Mini, plombés par la forte diminution des Série 3, 4, X3, Clubman et Countryman. Du côté des premium, Volvo a également souffert en septembre, avec une diminution de 0,9 % à 1 235 véhicules particuliers, dont les bonnes ventes de V90 et XC60 ne parviennent pas à compenser les autres modèles en perte de vitesse. À noter également le recul de Ford de 2,6 % (5 954 unités) et de Nissan (- 4,2 %, 6 327 unités) avec des ventes de sa marque premium Infiniti de plus en plus confidentielles, soit 99 unités en septembre.

Les marques asiatiques sur le bon trend

En revanche, ce mois de septembre a été bénéfique pour Daimler, avec la plus forte hausse (+ 11,9 % et 7 064 unités), grâce à la bonne santé du GLC, de la classe C, E mais aussi du GLA. Quant à FCA, le groupe a vu ses ventes croître de 8,9 % à 7 419 unités. La progression des ventes de Fiat (+ 11,9 %, 5 767 unités) a été portée essentiellement par la Tipo. Les ventes de Jeep (+ 11,2 %, 884 exemplaires) ont été dynamisées par le Renegade et le Compass. Hyundai a également tiré son épingle du jeu en septembre (+ 5,2 %, 5 243 unités), grâce au dynamisme de la marque du même nom, boostée par sa gamme i, mais aussi par Kia, qui bénéficie de l’engouement de ses quatre modèles piliers (Sportage, Rio, Picanto et Rio). Enfin, Toyota a enregistré une hausse de 2,1 % de son volume de commercialisations à 6 839 unités.

L'info en continu

Citroën C3 Aircross : style et modularité 2 octobre 2017 par Alice THUOT Constructeurs Immatriculations VP : les canaux rentables retrouvent des couleurs en (...) 2 octobre 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.