Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : - Cote d’amour des constructeurs 2017 et l’après-vente à l’heure de l’électrique

  • Interview : Didier Gambart, président de Toyota France
  • Portrait : Christian Digoin, président du groupe DMD
  • Dossier après-vente : Vers la disparition de la prise OBD ?
  • Coup de fil SAV : Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 1er décembre 2017

Le marché français du VN poursuit sa croissance

par

Sur les onze premiers mois de l’année, le marché automobile français du véhicule neuf a enregistré 1 917 383 immatriculations, un volume en hausse de 5,3 % à nombre de jours ouvrés identique par rapport à la même période en 2016.

De bonnes perspectives pour clôturer 2017 alors que novembre s’est aussi soldé par de bons résultats. 180 012 immatriculations de véhicules neufs ont ainsi été comptabilisées en France en novembre, soit une augmentation de 5,1 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à 2016. Dans le détail, les groupes français se sont octroyés 56,15 % de part de marché avec 101 800 unités, soit une progression de 20 %.

Du côté de PSA, dont les ventes se sont accrues de 34,1 % à 57 539 VN, une hausse à attribuer notamment à l’ajout des ventes d’Opel/Vauxhall mais aussi à la bonne santé des trois autres marques. Peugeot a progressé de 24,5 % à plus de 33 000 unités grâce à ses 3008 et 5008 principalement, DS a connu pour la première fois depuis de longs mois un regain de ses ventes de 13,8 % à 1 949 unités, boosté par les commandes son nouveau SUV DS 7 Crossback. Citroën, armé de sa nouvelle C3, a vu ses ventes augmenter de 10,8 % à un peu plus de 16 000 unités.

Dacia enchaîne les records de ventes

Chez Renault, la tendance a également été bonne avec une croissance des ventes de 5,3 % à 45 533 unités. La marque au losange a affiché une hausse de 3,2 % à 35 367 VN grâce à ses Clio, Scenic mais aussi à son SUV Koleos, tandis que Dacia a continué d’enchaîner les records de ventes à plus de 5 000 unités en novembre, un volume en hausse de plus de 14 %. La marque low-cost devrait d’ailleurs connaître une activité historique en 2017 en France, mais aussi en Europe, grâce à sa Sandero mais aussi à sa gamme VU. Du côté des groupes étrangers, qui se sont octroyés en novembre une part de marché de 43,85 % en baisse de près de 5 points due au rachat d’Opel/Vauxhall par PSA, les ventes sont restées quasiment stables à près de 80 000 VN écoulés.

Le premium allemand se porte bien

Parmi les belles progressions à signaler en novembre, celles des premium allemands, pourtant plutôt malmenés sur le reste de l’année. BMW, grâce à ses X1, Série 1, Série 5, Série 2 mais aussi i3, a vu ses ventes croître de 18 % à près de 8 200 unités. Dans le groupe allemand, Mini a connu une croissance encore plus forte de 27,3 % à 2 400 VN, boosté essentiellement par son Countryman. Autre premium qui a tiré son épingle du jeu, Mercedes. La marque à l’étoile a progressé de plus de 21 % à plus de 7 000 unités via sa Classe A et E, son GLC mais aussi son GLA. Smart a affiché une croissance de 7,6 %.

Autres belles performances, celles de Ford (+16,1 % à près de 7 900 unités), mais aussi du côté des asiatiques, Toyota (+ 11,7 %, 7 800 unités dont 7 400 pour Toyota). Sans oublier FCA qui a enregistré une croissance de ses ventes de 9,3 % à 7 550 unités).

Volkswagen toujours à la peine

Déception en revanche du côté de Nissan dont les ventes sont à la peine depuis quelques mois. En novembre, ces dernières ont reculé de 3 %. Volvo a également connu quelques difficultés avec des commercialisations en baisse de 0,8 %. Le premier groupe étranger en France, Volkswagen a de nouveau subi un recul de ses ventes de 0,6 % en novembre à 22 349 exemplaires. Seul Skoda, avec son Kodiaq, est réellement parvenu à tirer son épingle du jeu avec une croissance de 35,6 % à 2 700 VN. Une belle performance qui n’a pas suffi à compenser les mauvais résultats de Seat (- 15,5 %, 1 829 unités) à qui l’Ateca ne suffit plus pour sauver ses résultats, mais aussi Volkswagen (- 4,1 % et 11 700 unités), ou encore Porsche (- 6,8 %, 425 unités). La marque aux anneaux est quant à elle restée stable (+ 0,4 % à 5 657 unités), uniquement grâce à ses nouveaux Q2, A5 et, dans une moindre mesure, à son A8.

L'info en continu

Natixis Assurances confie la photo expertise au client avec WeProov 30 novembre 2017 par Frédéric MARTY Après-vente PSA nomme un nouveau chief digital officer 1er décembre 2017 par Alice THUOT Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA