Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 novembre 2015

Le marché des véhicules d’occasion en recul en octobre

par

Après quatre mois consécutifs de hausse, le marché du véhicule d’occasion a connu un net recul de 4,2 % en octobre selon AutoScout24.

Alors qu’en septembre, le marché du véhicule d’occasion a bénéficié d’une hausse du volume des ventes de 3,5 %, le mois d’octobre a été nettement moins dynamique. Il s’est ainsi écoulé pendant cette période 486 271 VO contre 507 836 en octobre 2014, soit un recul de 4,2 %.

En analysant les ventes selon les tranches d’âge, AutoScout24 a pu cependant constater des disparités. Et ainsi mettre en lumière la croissance des transactions des véhicules de plus de 10 ans. Ce segment, sur lequel les ventes sont réalisées à plus de 77 % de particulier à particulier, croît très légèrement pour passer de 186 257 VO vendus en octobre 2014 contre 186 472 en octobre 2015.

Dans le même temps, le segment des véhicules d’occasion moins anciens, ceux dont l’âge est compris entre 6 et 10 ans, a vu son volume d’immatriculations diminuer pour passer de 123 838 à 116 013 unités, tandis que les modèles de 1 et 5 ans ont également enregistré moins de transactions. Sur ce segment, les ventes sont ainsi passées de 156 736 à 141 946 unités de 2015 à 2014.

Les constructeurs français maintiennent leur part de marché

En octobre, les marques françaises ont enregistré, tout comme le mois dernier, une part de marché de 55,9 %. Ce ratio est toutefois en recul de 1,25 % par rapport à octobre 2014. Chacune des marques a ainsi connu un recul de son volume de VO vendus par rapport à l’année précédente. Ainsi, Renault domine toujours le classement des marques les plus importantes sur ce marché du VO avec 114 402 unités vendues (123 404 en 2014) et une part de marché de 23,53 %. Suit Peugeot et ses 92 695 VO immatriculés (97 276 VO en 2014), avec une part de marché de 19,06 %. Citroën et DS complètent le podium avec 64 480 VO écoulés et une part de marché de 13,26 %.

Du côté des marques étrangères, on peut noter que le groupe Volkswagen n’a pour le moment pas été impacté par l’affaire des moteurs diesel truqués. Il reste le premier groupe étranger le plus important en termes de volume sur le marché du VO grâce à ses 33 962 modèles écoulés et sa part de marché atteignant 6,98 %.

En octobre, les belles progressions sont restées rares par rapport à 2014 chez les marques étrangères. À noter celle de Kia (+ 7,33 % et 2 974 unités), Nissan (+ 5,80 % et 12 120), Suzuki (+ 4,36 % et 3 560) ou encore Volvo (+ 1,41 % et 2 536) et Mercedes (+ 1,22 % et 15 042).

L'info en continu

STVA renforce sa marque 2 novembre 2015 par Frédéric MARTY Secteur Norauto ouvre un cinquième centre en Indre-et-Loire 2 novembre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.