Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 8 septembre 2015

Le marché automobile européen sur la pente ascendante

par

À l’occasion du salon de Francfort, le cabinet d’audit PwC fait part de ses (bonnes) prévisions pour le marché automobile européen.

Le salon de l’automobile de Francfort s’ouvrira dans quelques jours sous de bons auspices : selon les analyses de PwC, la production du marché automobile européen devrait en effet connaître une hausse de 5,1 % en 2015 contre 4,1 % l’année dernière. Les ventes de véhicules neufs devraient croître de 6,5 % pour atteindre 13,5 millions d’unités en 2015.

Le ralentissement des économies émergentes et la reprise du marché européen feront ainsi de 2015 une année atypique : en effet, plus de la moitié de la croissance du marché automobile mondial sera porté par l’Europe et les États-Unis.

Le marché dynamisé par les crossover et SUV

Le salon de Francfort le confirmera, deux segments sont plus particulièrement plébiscités par les Européens : celui des SUV mais aussi des crossover. Sur le marché européen, ces deux types de modèles représentaient 20 % de la production en 2014. Une proportion qui devrait s’élever à 25 % en 2020 selon PwC. Cette croissance devrait vraisemblablement s’effectuer au détriment des berlines, dont la part de marché dans la production devrait chuter de 59 % à 56 % entre 2014 et 2020. La tendance est identique au niveau mondial puisque la part des SUV et crossover dans la production devrait passer de 22 % en 2014 à 26 % d’ici à 2020.

Les conséquences du ralentissement de la Chine à relativiser

Le recul du marché chinois pendant la période estivale a été l’objet de toutes les préoccupations : ce marché devrait en effet connaître une croissance de ses ventes plus modérée qui atteindra 7,9 % contre 8,4 % en 2014. Pourtant, selon le cabinet d’audit, les perspectives restent bonnes, comme le souligne François Jaumin, associé chez PwC responsable du secteur automobile. « Si le ralentissement économique de la Chine est préoccupant, l’impact sur le secteur automobile est à relativiser en raison des spécificités de ce marché. La taille de sa demande potentielle est incomparable et son taux d’équipement encore très faible. Le pays ne dispose que de 100 véhicules pour 1 000 habitants alors que la moyenne mondiale s’établit à 200 véhicules pour 1 000 habitants. »

À souligner toutefois l’impact sur le taux d’utilisation des usines construites durant les années de fortes croissances. Ce dernier, déjà en chute entre 2013 et 2014 (73 contre 78 %), pourrait encore reculer pour finir à 70 % en 2015 avant de repartir à la hausse à l’horizon 2021.

L'info en continu

La France veut accélérer sur le bioéthanol 8 septembre 2015 par Alice THUOT Constructeurs R-M mise sur les jeunes designers 8 septembre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.