Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de janvier 2018

• Monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs 2017

  • Interview : Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot
  • Dossier après-vente : Réseaux multimarques : les enseignes mettent le cap sur l’excellence
  • Coup de fil SAV : Serge Bonnel, directeur général de Continental France

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 9 janvier 2018

Le marché VO victime des problèmes du SIV en décembre 2017

par

Avec 5 678 604 transactions en 2017, le marché de la seconde main se porte bien. En effet, les immatriculations ont progressé de 0,6 % en un an.

En raison des problèmes techniques du Système d’immatriculations des véhicules (SIV), désormais dématérialisé, et des problèmes dans les préfectures, on peut dire que les marchés VO des mois de novembre et décembre 2017 ne sont pas significatifs et ne reflètent en rien la réalité du marché. En effet, après une baisse de 8,66 % en novembre dernier, le marché VO a accusé un nouveau recul de - 15,2 % en décembre 2017. Il faudra sans doute attendre les premiers mois de l’année 2018 et le retour à la normale du fonctionnement du Système d’immatriculations des véhicules pour avoir une vraie idée du marché.

Néanmoins, les chiffres des immatriculations dont nous disposons font apparaître un total de 407 172 véhicules d’occasion immatriculés en décembre dont une proportion de 52,7 % pour les marques françaises et de 47,3 % pour les marques importées, soit des baisses respectives de - 17,7 et de - 12,3 %.

Un nouveau record en 2017

Au cumul des douze mois de l’année 2017, et ce malgré les absences d’immatriculations dues aux problèmes du SIV, le marché VO aura encore une fois progressé de + 0,6 % pour un volume total de 5 687 604 véhicules immatriculés. Un nouveau record !

Si les marques françaises ont reculé de - 1,1 %, les marques importées ont mieux tiré leur épingle du jeu avec une hausse de + 2,7 %. En termes de part de marché, les françaises affichent un taux de 53,96 % avec des progressions de + 0,4 % pour Citroën, de + 5,4 % pour DS, de + 0,4 % Peugeot et un recul pour Renault (- 3,3 %).

Les ventes des professionnels au plus haut en raison du SIV

Sur le dernier mois de l’année 2017, les marques françaises ont reculé de - 17,7 % dont une évolution négative de - 17,8 % pour Citroën, de - 13 % pour DS, de - 17 % pour Peugeot et de - 18,2 % pour Renault. Les marques étrangères ont également perdu du terrain (- 12,3 %) avec une pénétration de 47,3 %. On retiendra notamment les évolutions à la baisse des marques Alfa Romeo (- 19,3 %), Audi (- 10,8 %), Fiat (- 14,3 %), Ford (- 15,8 %), Hyundai (- 18,9 %), Kia (- 4,2 %), Mercedes (- 9,8 %), MINI (- 9,5 %), Nissan (- 6 %), Opel (- 17,4 %), Seat (- 13,7 %), Suzuki (- 7,6 %), Toyota (- 6,7 %), Volkswagen (- 18,3 %) et Volvo (- 6 %). Seules BMW et Dacia ont tiré leur épingle du jeu avec des hausses res-pectives de + 3,68 % et de + 2,2 %.

Autre indicateur plombé par les problèmes du SIV : les véhicules d’occasion très récents de moins d’un an ont anormalement progressé pour atteindre un taux de 10,67 % contre 8,23 % au mois de novembre, taux déjà élevé par rapport aux autres classes d’âge. Ceci démontre simplement que les problèmes du SIV ont touché en grande majorité les ventes entre particuliers, les professionnels écoulant plutôt les véhicules les plus récents ont pu continuer à réaliser les immatriculations.

Le marché du VUL d’occasion en baisse

Même sanction « SIV » du côté des véhicules utilitaires d’occasion. Les immatriculations ont baissé de - 16,5 % pour un total de 56 047 unités. Les marques françaises et étrangères ont enregistré des baisses respectives de - 18,6 et de - 12,4 %. Au cumul de l’année 2017, ce marché du VUL d’occasion a baissé de - 1 % pour un volume total de 797 550 unités immatriculées.

L'info en continu

CES 2018 : Valeo présente une citadine 100 % électrique 9 janvier 2018 par Christophe CARIGNANO Constructeurs BP Castrol prolonge son partenariat mondial avec Volkswagen Group 9 janvier 2018 par Frédéric MARTY Equipementiers

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.